cнιldreɴ oғ ɢoтнαм


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un nouveau jour   Lun 14 Déc - 15:44

Un nouveau Jour
Un petit pas pour Wanderlust, un grand pas pour son histoire...




Cela me prend un petit moment pour me réveiller au son de la mélodie: j'ai la tête sur ma table de travail, les deux mains me servant d'oreiller, le bas de mon corps tenant sur ma chaise pivotante... J'ai dû m'endormir pendant que je bricolais cette nuit. Sans ouvrir les yeux, mon premier réflexe est d'écraser ce radio-réveil pour que sa mélodie se taise, j'ai encore envie de dormir un peu...

Étrangement, quand j'appuie sur la source du bruit, cette ''source'' m'attrape la main avec deux petites membranes métalliques en envoyant un son grave et violent directement dans mes écouteurs. La surprise me fait quitter la chaise et je m'écrase complètement au sol, derrière ma table... Bon, maintenant que mes yeux sont ouvert pour de bon, je regarde ma main: l'un de mes jeunes '' H.D'' (je l'ai nommé ainsi pour Hexapod Doré) s'y est accroché. Je me rappelle... mes robots sont relié aux écouteurs et aux lunettes de soleil que j'ai pris l'habitude de garder sur moi. Je comprend mieux pourquoi Monsieur Lowell voulais me convaincre de les retirer pour dormir...

Il y a un petit texte qui apparaît dans le haut de ma vision, elle vien de ce H.D...

H.D 12 ''Bonjour Wanderlust, il est 9h.''

En grognant un peu, je me relève, bien réveiller maintenant, en m'appuyant sur ce qui me sert de bureau. Le robot quitte ma main à laquelle elle s'était tant accroché et utilise ses pattes pour tenter de replacer les feuilles encore sur le meuble que j'ai partiellement entraîné dans ma chute. Bof, c'était pas grand chose: de la révision sur les principes du magnétisme. Cela pourrait être le meilleur moyen pour que mes petite machines sur pattes puissent se promener sur les murs et les plafond des bâtiments. Mais maintenant que j'y pense...

-''H.D 12, tu triera ces feuilles par leur dates en mettant les plus récent à vue. Tu retournera te connecter avec les autre par après.''

H.D 12 ''Compris.''

Alors que le petit message disparaît après quelque seconde, le petit robot manipule avec difficulté des feuilles qui font deux fois sa taille tandis que je monte les escalier pour me retrouver dans la cuisine. Peut-être que la petite machine ne réussira pas la tâche que je lui ai confier, mais elle essayera jusqu’à ce qu'elle n'ai plus la force nécessaire pour bouger. En tout cas, elle collecte les donné à chaque tentative. Je pourrai ainsi corriger les erreurs de programmation qu'elle à elle même détecter. Peut-être qu'un jour, je pourrai faire en sorte que mes créations se programme par eux-même? Cela pourra être intéressent...

Dans la cuisine, je mange tranquillement mes toasts qui me servent de déjeuner alors que mon regard croise une boîte noire que j'ai laissé sur la table. Je la fixe en restant immobile... c'est ce truc... LA boîte noire que j'ai trouvé il y a à peine deux jours? Les pilules que ce truc contiennent me fait mourir pendant une minute... J'ai une grande confiance à Simon Lowell mais... comment savoir que ce truc de ''voyage dans le temps'' fonctionne vraiment? J'ai été le voir après ma première expérience pour essayer de lui en parler mais il était sous l'effet de relaxant musculaire si puissant qu'il ne pouvais même plus parler. Peut-être que si j'essaye une nouvelle fois, cela pourra affirmer mes doutes...? J'ouvre la boite, prend une gélule et... j'attend qu'il se passe quelque chose. En attendant, je glisse mes doigts sur le coté de mes lunettes qui me servent d'ordinateurs afin de voir les actualités. Pas grand chose en vu: des rumeurs venant de certain témoins qui affirme avoir vu le chapelier fou dans le nouveau Gotham il y a environ une semaine. Nouveau Gotham? C'est pas loin d'ici... Ah, aussi, Queen Industries recrute des personne avec de bonne connaissance en informatique pour lutter contre les tentatives de datasteals des Deckers...

Je serre la main à Oliver Queen. Il me sourie, semblant satisfait de ma présence. Je lui répond avec une expression facial similaire, mais plus discrète que la sienne... Je me vois quitter la pièce de bonne humeur...

Au sol, je me roule lentement sur le dos, calmant ma respiration qui semble m'avoir manqué depuis trop longtemps. J'ai le point sur mon coeur qui s'est affolé autant que la dernière fois que j'ai pris cette gélule. Et cette douleur qui traverse tous les muscles de mon corps... Arg... Je dois être terriblement musclé de la tête pour avoir la migraine que j'ai en ce moment. Maintenant immobile, je réfléchis alors que mon corps se remet de cette douloureuse expérience... Je n'ai jamais vu le PDG de Queen Industries en personne, donc cette vision ne date pas du passé, mais du futur..? Cela voudrai dire que je devrais aller passer l'entrevue? J'ignore si j'ai les compétences requises, j'ai même pas de diplôme en informatique ou en gestion de réseau sauf que... mes lunettes reliés à la matrice vont peut être l’impressionné... De toutes façons, cela ne coûte rien d'essayé. Je me relève presque sans mal pour vérifier dans mon manteau si j'ai bien mon credstick, mon SIN, mon Commlink. Tous est là, donc je glisse mes doigts sur le coté de mes lunettes en activant le mode appel. C'est rien de compliquer, et le taxi sera là dans trente minutes. J'ai le temps d'aller prendre ma douche...

Après un court voyage en taxi, je me retrouve devant l'un des gratte-ciels de cette ville. Le genre de bâtiment dont d'habitude je passe à coté sans prêter attention. Mais maintenant que je suis devant la porte d'entrée... c'est maintenant que je réalise à quel point il est énorme. C'est fou à quel point les perceptive change quand l'objet en question nous concerne ne serait-ce qu'un tantinet. Bref, un monsieur qui me bouscule en sortant du bâtiment me rappelle que ce n'est pas une bonne idée de figer devant l'entrée de l'édifice.

Une femme à l’accueil me regarde un peu de travers, jusqu’à ce que je réalise que porter des lunettes de soleil et une paire d'écouteur, ce n'est pas très sympa pour le système de sécurité... Je glisse mes écouteur jusqu'à la base de mon cou et je remonte mes lunettes sur mes cheveux noir mi-long, dévoilant ainsi mes pupilles de couleur gris clair. La femme se calme alors et retourne a ses occupations alors que je m'approche d'elle.

-"Bonjour, je- "

"42eme étage, première porte à droite. C'est bien pour une l'entrevue au poste d'informaticien?" Dit-elle sans s’arrêter en me regardant du coin de l’œil.

-"Eum...oui...?"

"Bonne journée à vous!" lâche t'elle en fixant son écran.

Je n'ose pas répondre, j'ai eu la terrible impression que je la dérange simplement en étant devant elle... Bref, alors que je prend l'ascenseur, je tente d'analyser ce comportement. Soit son petit copain l'a énervé, soit elle a vu au moins une bonne dizaine de personne comme moi qui venait pour cette entrevue, ce qui expliquerai son air un peu blasé en me voyant. D'ailleurs, vu mon style vestimentaire, c'était surement suffisant pour lui permettre de deviner. Les autres personnes dans l'ascenseur me regarde un peu de travers. Je les regarde en vitesse en me demandant pourquoi... jusqu'à ce que je remarque leur habit chic représentant la base de tout homme d'affaire. C'est pas ma faute si ne peux pas me permettre un costard à 800 Nuyen! Je sort au 41eme étage et... zut, c'est vrai! C'est à l'étage supérieur l'entrevue. Bon, au lien de passer les trente prochaines minutes pour que l'engin reviennent, je prend l'escalier. Pour un étage, c'est rien de bien méchant. Sauf la façon que les quelques personnes me regardent quand je passe par la porte qui quitte les escaliers. Dreck! C'est interdit de prendre les marches où quoi? J'aurai bien dit que c'est juste parce que j'ai raté un étage, mais j'ai cette forte impression qu'il vaut mieux rien dire...

Je trouve rapidement la fameuse porte en question qui est en fait une salle d'attente assez classique. Il y a plusieurs personnes... Cela voudrai dire qu'il recrute plusieurs individu? Si c'est le cas, cela augmente mes chances d'être recruté... Je remarque qu'encore une fois, les gens autour de moi semble me juger en silence. Super... Je regarde mon voisin de siège qui lit un magasine. Je pense que je vais lui poser la question...

-"Excusez moi, mais... pourquoi les gens me regarde comme cela?"


"Désolé chummer, mais tes lentillles de contact qui colorent les yeux en blanc, c'est pas très commun..."

-"J'en ai pas..."

"Oh... Dans ce cas, tu devrai peut-être remettre tes lunettes..." Fini t'il en retournant à sa lecture.

-"Merci du conseil..."

Enfin quelque chose qui me tente: je remet mes lunettes et mes écouteurs. Si cela dérange quelqu'un, je n'aurai qu'à les retirer de nouveau mais bon, depuis quand les gens jugent avec la couleur des yeux? C'est quoi cette mode? Bref, il y a plusieurs type qui passe devant moi, j'écoute alors de la musique pour tuer un peu le temps...


J'espère que tout ira bien...
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Queen
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 126
Votre âge : 08/11/1996
Localisation : Midtown

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Lun 14 Déc - 20:50

Cela fait plusieurs années maintenant qu'Oliver Queen vit à Gotham City. Il faut dire que beaucoup ne pensaient pas qu'il resterait aussi longtemps ici, mais voilà, aujourd'hui il est toujours là, et pour être honnête ce n'est pas maintenant qu'il allait partir et ça pour plusieurs raisons.

Déjà, les raisons « officielles ». Queen Industries s'était implanté à Gotham City il y a maintenant quelques années et au fils de ces années cette grande tour semblable à celle de Star City s'était développé et aujourd'hui avec l'arrivé imminente de la technologie à Gotham, il était évident qu'elle continuait à être une des entreprises importante, et cela même avec l'arrivée de Lex Luthor...

Mais en plus de devoir gérer Queen Industries, c'est aussi pour Dinah qu'Oliver se trouvait toujours ici, et bien oui, les deux vivaient ensemble et malgré leur deux univers bien différents...

Bon. Il y avait aussi une raison un peu plus … secrète ? Peu importe les nouveaux ordres, ces ordres qui demandaient aux forces de l'ordre de tirer sur les justiciers, Oliver continuait de porter son costume de justiciers, pourquoi s'arrêter ? Les gangs prenaient-ils une pause eux pour s'en prendre à des innocents ? Peu importe ce que la population pensait des justiciers, elle pouvait bien accuser ces derniers, ce n'était pas une raison pour la laisser se faire tuer par des gangs en tout genre.

Enfin bref, un nouveau jour se levait sur Gotham City, une nouvelle journée de travail pour le PDG de Queen Industries. Les journées se ressemblaient, il fallait l'avouer, la plupart du temps il avait plusieurs réunions dans la journée, il s'occupait également de signer quelques contrats, bref, la routine. Mais la routine allait être « brisé » aujourd'hui. En effet, avec l'arrivée de cette technologie à Gotham des nouveaux « criminels » avaient également fait leur apparition. Bon, ce ne sont pas des criminels comme ceux qui rodent dans les rues pour s'en prendre à des habitants, à vrai dire ce sont plus des génies de l'informatique qui n'utilisent pas forcément leurs talents dans un but légal. Bref, une entreprise comme Queen Industries était donc très sujet aux attaques de ces Deckers.

Ainsi, l'entreprise avait passé dans le Gotham Globe de ce matin une annonce pour recruter des personnes avec des compétences informatique, de bonnes connaissances informatique afin d'être capable de contrer les attaques des Deckers. Les entretiens d'embauches commençait dés l'ouverture du grand bâtiments. Impossible de savoir combien de personnes allaient se présenter à cette offre d'emplois, mais de toute façon, aujourd'hui, ce n'est pas une seule personne qui allait être recruter mais plusieurs.

9H35, Oliver Queen est dans son bureau avec un jeune informaticien devant lui, ce dernier à ramener une version numérique d'un CV, le PDG regardait attentivement ce dernier avec son Commlink. Oui le CV était l'une des chose essentielle lorsqu'on se présente à un entretien mais pour ce genre d'emploi c'est plus les compétences que le directeur recherchait. Après quelques minutes d'entretien. L'homme se lève est raccompagna l'informaticien jusqu'à la porte du bureau. Il lui serra la main et le salua en souriant.

«  Merci d'être venu Monsieur Harris. Je vous recontacte rapidement pour vous tenir au courant de ma décision concernant votre candidature. Passez une bonne journée ! »

En ouvrant la porte, Oliver pouvait entendre le brouhaha qui venait de la pièce qui accueillait les candidats. La salle devait être remplit et pourtant, il n'était même pas encore 10H du matin. Nul doute, il y allait y avoir beaucoup d'entretiens ce matin, c'est sur que cela changeait de la routine...

Oliver referma la porte avant de rejoindre à nouveau son bureau, il saisit son Comm, et appela la secrétaire qui se trouvait à l'intérieur de la salle d'attente mis en place pour les gens qui venaient passer un entretien.

« Oui, Mademoiselle Perez, je viens de finir un entretien avec un candidat. Je suis prêt à acceuillit quelqu'un d'autre. »

« Oui bien sûr Monsieur Queen, quelqu'un arrivera dans quelques minutes. »

La secrétaire allait donc accompagné l'une de ces personnes jusqu'au bureau du PDG et là, un nouvel entretien allait débuter.

Au bout de quelques minutes, comme elle l'avait indiqué au Comm, elle frappa à la porte, après lui avoir indiqué d'entrer, elle entra dans la pièce avec un candidat. Cet homme était vêtu de façon assez... original. Mais il ne fallait pas s'arrêter à l'apparence non ? Après tout il pouvait avoir de très bonne compétences pour tous ce qui est du domaine informatique.  Oliver se leva à nouveau et s'approcha de cet homme qui venait de retirer ses écouteurs et lui tendait la main en souriant.

« Bonjour Monsieur, bienvenue chez Queen Industries. Je vous en prie, asseyez-vous. »

Les deux hommes s'installèrent sur les sièges respectifs, et après cela, Oliver prit une nouvelle fois la parole en tout en prenant un stylo dans ses mains.

« Premièrement, je vais vous demander votre nom et votre prénom s'il vous plait. Encore une fois, merci d'être venu, c'est un plaisir de voir que l'offre d'emplois vous intéresse. D'ailleurs, voici ma première question... pourquoi êtes-vous intéressé par cette offre ? »

Oliver regardait alors cet homme, attendant la première réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Mar 15 Déc - 21:54

Un nouveau Jour
Et bien... c'est le blond qui pose les questions?
C'est en écoutant la radio matricielle que je tombe sur un refrain que je connais bien... surtout l'auteur...

Tonight we roam
And If they listen really close,
They can hear us sing our song...
And I can't give you back the things you had,
But you don't have to do this on your own!
Even if you're never coming home,
You're not alone,
You're not alone...

Alors Papa, tu n'abandonnera jamais, pas vrai? Ton fils à disparu il y a 5 ans, pourquoi tu pense qu'il est encore en vie? Parce que les cylons n'ont jamais pu retrouver mon corp dans les débris de l'explosion? Tu n'as jamais approuvé mes choix de toutes façon, pffff....

J'éteins finalement la source de la musique. De toutes façon, se sera bientôt à mon tour vu le nombre de personne restante dans la salle... Ah! Justement, une femme vient me chercher, je glisse mes écouteurs à la base de mon cou et je rentre dans l'autre pièce. Je le reconnais tout de suite: Oliver Queen. Je lui serre la main avant de m’assoir comme il vient de me le demander. En m'assoyant, je fait semblant de replacer mes lunettes alors que je glisse mes doigts sur le coté, activant le mode enregistrement que j'ai intégré à mes lunettes qui me sert de Deck. Monsieur Lowell ne me croira pas que j'ose passer une entrevue ici, faut mieux que je prenne cette preuve pour me faire croire. Et puis, peut être qu'avoir des image ou des sons du PDG de Queen Industries pourra m'être utile dans le futur... Il me demande mon nom et pourquoi ce poste m'intéresse. Rien de compliquer, pourtant, je suis un brin nerveux. C'est peut-être que c'est parce que c'est la première fois que je rencontre quelqu'un avec un statut aussi important...


-"Je m’appelle Wanderlust, Wanderlust Blacklight."

Je lui aurai bien montré mon Commlink pour le montrer, mais cela aurai pu avoir l'air louche d'insisté autant sur une question aussi banal, alors je lui montrera que s'il le demande. Le tout est à ma porté de main, dans la poche de mon manteau.

-"Et bien, c'est surtout mon désir d'apprendre qui me pousse à trouver de nouveaux chemins vers l'évolution de mes connaissances. Je ne suis pas le plus talentueux des informaticiens de la ville, mais cela ne sera jamais possible si je reste chez moi sans tenter quoi que ce soit. Puisque l'évolution est possible grâce à l'expérience, j'ai pu estimé que travailler sous votre enseigne seraient donc autant un avantage pour moi que pour votre compagnie."

Honnêtement, je me demande si j'aurai été à cette entrevue si je n'aurai pas eu cette vision, ce matin. Par contre, plus le temps passe, plus j'ai l'impression que cela va se réaliser. Cela voudrait dire que mon mentor aurai réellement réussi à créer un médicament qui permet d'avoir un aperçu du passé ou du futur? Même si j'en suis à mon troisième essaie, je trouve cela un peu gros. Il faudra d'avantage de test pour vérifier...
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Queen
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 126
Votre âge : 08/11/1996
Localisation : Midtown

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Mer 16 Déc - 0:04

Pour le moment, Oliver n'avait posé que deux question à l'homme qui se trouvait en face de lui, deux questions simple. Mais finalement c'était des questions assez importante. Le candidat donna alors son nom, et le PDG hocha la tête. Il tenait toujours le stylo qu'il avait saisit précédemment dans les mains. Pour l'instant il ne marquait pas le nom de son interlocuteur sur le petit carnet qui se trouvait à sa gauche. A vrai dire, sur ce carnet ne se trouvait pas énormément de nom. Mais les noms qu'Oliver avait inscrit ici était ceux des personnes pour qui les postes à promouvoir était fait. Et pour que Wanderlust Blacklight ait son nom d'inscrit aux côtés de ces gens, il fallait qu'il fassent ses preuves au cours de cet entretien qui venait de commencer.

Puis après avoir donner son nom, il enchaîna pour répondre à la deuxième question. Oliver se concentra pour écouter attentivement sa réponse qui déterminerait la suite.

« Et bien, c'est surtout mon désir d'apprendre qui me pousse à trouver de nouveaux chemins vers l'évolution de mes connaissances. Je ne suis pas le plus talentueux des informaticiens de la ville, mais cela ne sera jamais possible si je reste chez moi sans tenter quoi que ce soit. Puisque l'évolution est possible grâce à l'expérience, j'ai pu estimé que travailler sous votre enseigne seraient donc autant un avantage pour moi que pour votre compagnie »

Le moins que l'on puisse dire c'est que Wanderlust était honnête, et ça se sentait dans sa façon de parler et celà même si on pouvait tout de même le sentir un peu stréssé, mais ça, c'était normal. Mais ce qui était appréciable c'était ça justement, contrairement à un nombre important de candidats avant lui il ne cherchait pas à mentir en se vantant sur des capacités qu'il ne possédait pas. Bon d'accord, il venait de le reconnaître lui-même, il n'était pas spécialement l'informaticien le plus doué de la ville, alors pourquoi employer Wanderlust plutôt qu'une autre de ces personnes qui s'était assis au même endroit que lui dans la matinée ? Et bien une fois de plus, c'est la suite de cet entretien qui allait répondre à cette question.

« En effet, en travaillant ici vous allez pouvoir apprendre plus que ce que vous savez déjà, notamment grâce au travail d'équipe. Cependant, comme vous l'avez remarqué Wanderlust, vous n'êtes pas le seul à vous être déplacé ce matin pour passer cet entretien. Alors, en plus de votre curiosité, quel est selon vous les raisons principale pour lesquelles je devrais vous employer? »

Ce que le PDG attendait du candidat au poste, c'est qu'il lui donne ses qualités. Il était clair sur ces motivations, c'était l'envie de progresser qui le poussait à être ici, mais bon, clairement ça n'allait pas suffir, il fallait qu'il argumente sur ce qu'il savait faire. Et peut-être qu'il avait ramener de quoi prouver de quoi il était capable ? Allait-il tenter une démonstration ? Finalement c'est ce genre de choses qui allait lui permettre de sortir du lot. Avant d'avoir la réponse, Oliver reprit la parole.

«  Et au contraire. Quels sont selon vous, vos défauts ? »

Voyons voir si cet homme était complètement honnête. Et surtout sa vision de lui même, en général les gens avaient plus tendance à se trouver des défauts que des qualités. Mais voyons voir ce qu'il pensait de lui, s'il était dur avec lui-même ou pas...

« Je vais également vous demander si vous avez travailler dans d'autre entreprise avant, et si oui quels postes occupiez vous ?  Avez vous un CV sur vous ? »

L'expérience, c'était aussi un facteur important pour être recruter, si cet homme avait travailler dans des services informatiques ça jouerait également en sa faveur. Cela prouvait une fois de plus qu'il s'y connaissait et même s'il prétendait ne pas être le meilleur informaticien.

Pour une raison qu'il ne serait expliquer, le plus âgé des deux hommes avait l'impression que le candidat qui se tenait devant lui était quelqu'un de qualifié qui correspondait parfaitement au poste proposés, mais bon, il fallait attendre ses réponses et il fallait aussi attendre de voir s'il avait ramener de quoi « impressionner » le PDG, aprés tout, c'était un entretien d'embauche, et comme il postulait, il devait probablement savoir que se démarquer des autres, c'était la clé ! Enfin bref, Oliver était maintenant silencieux et attendait de voir la suite des événements et ce que Wanderlust allait bien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Dim 27 Déc - 0:01

Un nouveau Jour
Tout va bien, pas vrai?
Les questions continuent, mais rien d'anormal pour une entrevue. Je dirais que tout se passe bien pour le moment et Monsieur Queen confirme mes pensées quand il annonce que je pourrai m'améliorer en travaillant ici. Il me demande maintenant pourquoi il devrait m'engager. J'ai une réponse, mais peut-être pas celle qu'il voudrait entendre. Quoi que... peut-être qu'il n'y a pas de mauvaise réponse.

-"Principalement parce que je suis différent; je suis davantage motivé par des bons résultats que par l'argent, je sais garder mon calme et mon sérieux même durant les temps de crise et je peux affirmer d'être d'une grande loyauté. Je suis certain que vous ne me verrez jamais arrivez en retard ni perdre mon temps durant mes heures de travail."

Ce qui est facile: l'informatique, la robotique, l'électronique... tout cela me passionne! C'est d'avantage un jeu plutôt qu'un travail. Trouver les points faibles des réseaux pour les régler le plus efficacement possible tout en gardant un oeil sur l'activité réseaux, que c'est distrayant! Et leurs ordinateurs, je suis prêt à parier qu'ils sont aux moins 40 fois plus puissant que le deck que j'ai fusionné à mes lunettes fumées.

Il me demande aussi mes défauts... Eum... Tant qu'à être honnête, je vais y aller jusqu'au bout.

-"Quand je fait quelque chose qui me passionne, je m'enferme un peu comme dans ma bulle, donc je fait moins attention à mon entourage... Aussi, je dois admettre que j'ai surtout l'habitude de travailler seul. Mais cela dit, je suis aisément capable de m'adapté aux circonstances donc je suis certain que je pourra rapidement m'habituer à travailler en équipe."

Avant de rencontrer Monsieur Lowell, les gens... m'enrageaient, en quelque sorte. Je comprenais dans quel monde ils évoluent, ce que leurs choix et leurs valeurs leur apporteraient mais... la forte majorité d'entre eux sont si sûr d'eux, si arrogant, qu'ils se mentent à eux-mêmes. Ce n'est pas ce qui me dérangeaient, mais qu'ils osent me réduire et m'insulter soit parce que cela ''leur était nécessaire", soit parce que, moi au moins, je vois clair. Et leur évolution, leur mode de pensée, leur.... ''destin'', si prévisible et ennuyant. Sois impossible, sois trop banal, rien entre les deux. Ils ne valent pas la peine qu'on s'y intéressent. Je pensais que les ''autres'' était une perte de temps.

Heureusement, j'ai mûri depuis: Simon m'a simplement montré que ce qui différencie le plus les personnes les s'uns des autres, c'est ce qu'ils sont à l'intérieur et surtout, que personne n'est pareil. J'en suis la preuve vivante, comme chaque personne. Depuis, j'ai aucune difficulté à respecter les autres, même les plus hostiles ou snob d'entre eux. Après tout, se disputer avec quelqu'un qui refuse de changer de point de vue n'est qu'une perte de temps. Faut croire que pour éviter certaines hostilités, il vaut mieux évité de dire ce qu'on pense vraiment... Par exemple, j'aurai pu dire que mon honnêteté fait parti de mes défauts, mais je ne pense pas que Monsieur Queen comprendrait que la franchise puisse être une faiblesse...

La nouvelle question me pose un petit problème; je n'ai pas réellement d'antécédent. Après tout, entre la fin de mes études et de mon travail de réparateur / inventeur de maison, il ne c'est rien passé d'intéressent, sinon les gadgets que je fabrique pour le Wanderer. Mais ce genre de truc ce n'est pas quelque chose qui se dit comme cela: ce que la Gloomy Sentinel fait reste dans la tête de Gloomy Sentinel. Wanderlust va devoir parler uniquement de ce que lui fait. Donc... pas le choix: je sors mon cv de mon manteau: il est un peu vide vu que je n'ai pas encore eu d'employeur autre que Monsieur Lowell qui est à l'hôpital, donc indisponible pour qui que soit. En remettant mon papier, je le résume en quelques phrases en répondant à sa question.

-"Je n'ai pas travaillé dans d'autre entreprise; la seule chose que j'ai faite après mes études étaient d'aider mon mentor en réparant ou en modifiant divers appareils électriques ou électroniques. Je sais que cela n'a pas l'air extraordinaire, mais j'ai beacoup appris en bricolant les ordinateurs et leur composant. Ainsi, durant mes temps libres, je modifie certains éléments et je les tests. Par exemple..."

Je retire mes lunettes, dévoilant sur le coup mes yeux aux iris gris pâle, afin lui montrer avec une certaine fierté ma création qui m'est la plus utile.

-"J'ai pu miniaturiser des composants d'un cyberdeck au point de pouvoir les fusionner à mes lunettes. Cela m'est très précieux et pratique, même si, pour être honnête, il n'a que 25% des capacités d'un deck moyen, mais cela est amplement suffisant pour ce que j'en fait avec. Je suis certaint que cela me sera utile même en travaillant pour vous. Je ne vous cache pas que je pourrais les modifier d'avange avec le temps pour optimiser leur performance."

Prendre des notes, analyser les anormalités, commande vocale, chronomètre et compteur puis j'en passe, une foule de gadget réuni dans cet accessoire facial qui, en plus de compenser mes quelques faiblesses humaines, m'aide à devenir plus performant. En plus, cela cache mes yeux jugés anormaux par la majorité de la population, que des avantages! D'ailleurs, maintenant que j'ai fini de parler de l'une de mes créations favorites, je remets mes lunettes en place sur mon visage. C'est mieux comme cela. D'ailleurs, je réalise que je me suis emporté légèrement en parlant de ce sujet qui me passionne tant, mais j'imagine qu'avoir de la motivation n'est pas une mauvaise chose. Je le regarde avec un sourire poli mais toujours discret avant de lui demander.

-"Auriez-vous d'autres questions Monsieur Queen?"
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Queen
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 126
Votre âge : 08/11/1996
Localisation : Midtown

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Lun 28 Déc - 19:16

Oliver observait toujours son interlocuteur, c’était à lui maintenant de parler, de répondre aux différentes questions qui venaient d’être posées. Et face à ces questions, le plus jeune des deux semblait d’ailleurs assez … détendu ? Enfin à vrai dire il ne semblait surtout pas intimidé. C’était comme si il savait ce qu’il devait répondre. Bref, il prit la parole à son tour.

« Principalement parce que je suis différent; je suis davantage motivé par des bons résultats que par l'argent, je sais garder mon calme et mon sérieux même durant les temps de crise et je peux affirmer d'être d'une grande loyauté. Je suis certain que vous ne me verrez jamais arrivez en retard ni perdre mon temps durant mes heures de travail. »

Suite à sa réponse, le PDG hocha la tête. Toutes les qualités que venait de citer Wanderlust était à vrai dire des qualités jugées essentielles pour travailler dans n’importe quelle entreprise n’importe quel autre … endroit à vrai dire.

«  Je ne vais pas vous mentir, ce sont des qualités absolument essentielles. Notamment pour ce qui est de la loyauté, en effet, bien qu’il arrive à Queen Industries de travailler avec certaines autres sociétés, il est indispensable que le travail que vous allez effectuer ici reste confidentiel,  car comme vous le savez je suppose, nous avons un nombre important de concurrents. Enfin bref, je ne vais pas vous faire un dessin, si vous êtes employé, en signant votre contrat de travail vous allez également signer une clause de confidentialité. C’est-à-dire une obligation de discrétion vis-à-vis des personnes ne travaillant pas sur un projet ou autre. Vous voyez où je veux en venir ? »

Il devait comprendre, à vrai dire quand on y pense c’était un peu évident… Surtout dans le contexte actuel où la technologie et les différents outils ne cessaient d’évoluer. Ce n’était pas forcément, voire pas du tout avantageux pour une entreprise de donner des informations relatives à un projet à une société concurrente, et à Gotham City, le moins que l’on pouvait dire, c’est que des entreprises telle que Queen Industries ne manquaient pas. Bref, le candidat allait désormais répondre à l’autre question, celle qui concernait ses défauts. Une fois de plus Oliver se concentra pour écouter attentivement ce qu’il allait dire.

«  Quand je fait quelque chose qui me passionne, je m'enferme un peu comme dans ma bulle, donc je fait moins attention à mon entourage... Aussi, je dois admettre que j'ai surtout l'habitude de travailler seul. Mais cela dit, je suis aisément capable de m'adapté aux circonstances donc je suis certain que je pourra rapidement m'habituer à travailler en équipe. »

Finalement, c’est un défaut assez … banal qu’il avait cité en premier. Après tout, nombreuses étaient les personnes qui s’enfermait dans une bulle lorsqu’ils travaillaient ou même s’amusaient avec une de leurs passions. En soit oui, c’est un défaut, car quand cela arrive, ont fait moins attention aux autres mais bon, cela se travaille, notamment lorsqu’on sait se donner une limite. Ce n’est finalement pas vraiment un « énorme défaut » comparé à pleins d’autres qu’il aurait pu citer… Comme par exemple, le manque de ponctualité … Mais bon, précédemment il avait assuré être toujours à l’heure. La deuxième chose dont Wanderlust se mit à parler concernait alors quelque chose dont le PDG avait parlé plus tôt : le travail d’équipe. Oui, c’était essentiel, surtout pour le poste qu’il souhaitait avoir. Il ne serait pas le seul informaticien qui allait, à l’avenir travailler sur la protection de la sécurité. Chacun allait apporter son « savoir » pour faire en sorte que la sécurité soit efficace.

«  Bien, merci pour votre honnêteté encore une fois ! Ne vous en faites pas, je suis sûr que vous allez réussir à vos adapter dans l’équipe d’informaticiens. Déjà, grâce à votre facilité à vous adapter à un contexte, mais probablement car les autres auront la même passion que vous. »

Oliver prit le soin de reformuler de manière brève ce qu’il avait dit, c’était un moyen de lui montrer qu’il avait pris la peine de l’écouter. Et même si Wanderlust ne semblait pas spécialement stressé depuis le début de l’entretien, il allait lui faire voir qu’il avait attentivement écouté le [Wanderlust] mettrait en confiance.

Maintenant, l’interlocuteur du PDG tendit son CV, et en remerciant l’homme, le plus âgé saisit le papier et commença à le lire. Il était simple, on pouvait y voir le diplôme et les années d’études qu’avait effectuées Wanderlust Blacklight. Pour ce qui concernait l’expérience professionnelle, c’était… Assez vide. Alors, Oliver releva la tête vers l’homme qui résumait rapidement son passé, comme quoi il avait bricolé deux trois ordinateurs et autres appareils avec son mentor… Là, une fois de plus, il pouvait très bien mentir sur ses capacités mais … Il retira ses lunettes. Tiens ! Un exemple ? Génial, ça allait l’aider à se démarquer ça !

« J'ai pu miniaturiser des composants d'un cyberdeck au point de pouvoir les fusionner à mes lunettes. Cela m'est très précieux et pratique, même si, pour être honnête, il n'a que 25% des capacités d'un deck moyen, mais cela est amplement suffisant pour ce que j'en fait avec. Je suis certaint que cela me sera utile même en travaillant pour vous. Je ne vous cache pas que je pourrais les modifier d'avange avec le temps pour optimiser leur performance. »

Impressionnant, ce n’est pas tous les jours qu’un homme vous présentait des lunettes modifiés comme ça. Peut-être n’était-il pas le seul à avoir fait ça en 2035. Mais toujours est-il qu’aujourd’hui par rapport aux précédents candidats il avait présenté une de ses créations. Bien, nul doute, Wanderlust s’y connaissait belle et bien, il savait pourquoi il voulait travailler ici, il avait réussi cet entretien. Nul doute, il serait un très bon employé.

Oliver secoua la tête, non plus de questions pour le moment, toutes ses questions venaient d’avoir leurs réponses, et les réponses étaient lui convenait.

«  Monsieur Blacklight, merci beaucoup pour vos réponse, je dois avouer que j’ai apprécié le fait que vous avait été honnête au cours de notre entretien. Je dois aussi reconnaitre que j’aime beaucoup ce que vous avez fait de vos lunettes, c’est très impressionnant pour quelqu’un qui n’a jamais travaillé dans d’autres services informatique. Mais bref, si vous n’avez pas changé d’avis au cours de l’entretien, c’est avec plaisir que je vous accueil chez Queen Industries, Je suis sûr que vous allez faire vos preuves ici et vous plaire dans cette entreprise. »

Avant de lui faire signer le contrat et toute la paperasse administrative il fallait avant tout savoir s’il n’avait pas d’autres questions. C’est donc en lui tendant à nouveau son CV en souriant légèrement qu’Oliver prit la parole.

« Avez-vous d’autres questions ? Concernant l’organisation, ou même concernant autres choses ? Je vous écoute ! »
Revenir en haut Aller en bas
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un nouveau jour   Sam 9 Jan - 4:55

Un nouveau Jour
Ce n'est qu'un aurevoir, Patron!
Derrière mes lunettes de soleil, je le regarde, surpris. Mon cv un peu trop vide ne lui a pas fait peur. Quelle chance... ou peut-être que ma vision était plus réelle que je l'imaginais? J'ai vu cet homme et, guider par ma prémonition, j'ai tenté une entrevue qui au final, s'est très bien déroulé. Étrangement, cela soulève plus de questions que de réponse. Le futur que je vois peut-il changer? Peut-on lutter contre le ''destin''? Ou ce que je peux voir n'est qu'un moment d'un quelconque futur possible? Peut-être qu'il faudra plusieurs essaies pour tester tout cela... Mais pour l'heure, je devrais rester dans le présent: il m'a dit que j'étais engagé! C'est peut-être l'un des moments les plus heureux de ma vie depuis que j'ai réussis à faire fonctionner l'overboard que j'ai vendu à Gabriel Rice. Enfin un travail plaisant avec un revenu stable! Mais bon, j'évite de m'emporter devant mon nouveau patron: j'exprime ma joie avec un simple sourire. Simple, mais sincère.

-"Vous verrez: je ne vous décevrais pas!"

Il me demande ensuite si j'ai d'autre questions... Je me gratte un peu la tête.

-"J'ai trois dernières interrogations en fait: À qui je rendra les comptes, où j'irais pour rejoindre les autres informaticiens et puis, quel sera mon horaire?"


Pendant que j'écoute monsieur Queen, je ne peux m'empêcher de penser à Monsieur Lowell. Il sera content que je puisse continuer d'évoluer de mon côté pendant qu'il se repose. Nous nous disons au revoir en nous serrant la main, comme j'ai vu durant mon ''flash'', avant de quitter tranquillement la pièce, sans le petit stress que je ressentais en arrivant ici. J'espère réellement pouvoir apprendre auprès des experts déjà présents dans Queens Industries: la connaissance est le plus grand des trésors.

Alors que je remets mes écouteurs et que je me dirige vers les ascenseurs, je traverse les couloirs en ignorant les regards de certaines personnes. Peut-être que ma tenue vestimentaire n'est pas digne d'un employeur de cette grande compagnie. Par contre, mes talents me permettront de me faire une place et peut-être un jour... une promotion? On ne sait jamais, quoi que, dans mon cas... bref.

Une fois à l'extérieur, je fais signe à un taxi qui passe. Il me ramène à la maison en peu de temps. Quand j'arrive à proximité de ma porte d'entrée, un message apparaît dans un coin de mes verres...


H.D 12 ''Bonjour Wanderlust, la tâche a été complétée avec succès.''

J'ai oublié... c'était quoi déjà le truc que je lui avais demandé? La réponse me viens à l'esprit alors que j'arrive à mon coin ''laboratoire'' : les feuilles tombées sont de nouveau en place. Bien, j'ai l'impression que rien ne pourra gâcher cette journée...

Et le téléphone se met à sonner, j'espère ne pas avoir penser trop vite...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proposition d'un nouveau Studio Tram Tour (mise à jour: le sam 24/08/08)
» [AIDE] Nouveau htc mozart, moi un peu perdu
» Mise à jour du Pdf Eldar 2010
» [INFO] mise a jour ota 8.6.5.18
» Le Nouveau Nokia carte réaliser pour les S40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cнιldreɴ oғ ɢoтнαм :: Nouveau Gotham :: Queen Industries-
Sauter vers: