cнιldreɴ oғ ɢoтнαм


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Ven 26 Fév - 21:44


❝ When it comes to the family, we are ready for anything. ❞
Retrouvons Damian Wayne & Dick Grayson , alors que l'horloge affiche 22h15 . Leurs routes se sont croisées sur le toit d'un immeuble  et ils sont à l'abri d'une intervention du Doppelganger.


" Où est BANE !!!"

Il y a un temps pour tout dans la vie et s'il y a bien une chose dont il a horreur, c'est bien de perdre son temps face à une inactivité montante pouvant l'atteindre profondément. Impuissant face à une situation qui le dépassait, il ne pouvait pas espérer plus que chercher le responsable de cette descente aux enfers de l'intérieur. Mais à Gotham, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin, les probabilités de tomber sur la personne recherchée s'avère faible, surtout si celle-ci tient de nombreux fidèles à sa coupe, cette enflure de Bane savait définitivement s'entourer et c'est exactement ce qui déplaisait fortement à Damian qui ne trouvait aucune autre solution que d'employer une manière forte. Une promesse est une promesse, mais à l'heure actuelle personne ne pouvait vérifier ça, il était dans la probabilité de faire ce dont il souhaitait dans le but d'une vengeance sans nom. Ce Bane était un moyen pour Damian de s'en prendre à l'une des grosses tetes de Gotham, l'un des plus grands criminels entraîné par la ligue. Un moyen suicidaire de vouloir passer sa frustration, mais le jeune Wayne n'était pas connu pour faire dans la dentelle et s'en prendre à un criminel aussi réputé était dans ses habitudes. Mais sachant qu'il fait partie de la famille Al Ghul pourrait s'avérer un avantage. Bien sur qu'Alfred est là s'il a besoin, mais Alfred n'est pas son père et ne le sera jamais, donc ses conseils il peut se les garder pour le moment. Le malfrat aux masques aussi terrifié était-il à premier abord n'était pas encore enclin à parler, préférant amplement faire face au jeune Wayne. Rare sont les fois où ce courage exemplaire était utilisé par d'autre sans en payer le prix. Il ne voulait pas parler ? Bien. Entrant dans une colère noire, Damian sortit l'épée de son étui situé à son dos et vint planter la pointe délicatement au niveau du cœur du malfrat.

" Tu n'as pas idée de qui je suis n'est-ce pas ? Je vais te faire une promesse....tes potes vont bien vite de rejoindre."

Personne ne se doutait une seule seconde de quoi il était capable et pourtant il devrait se méfier purement et simplement. Malheureusement, cet homme ne sera plus de ce monde pour le constater. Couché au sol, Damian se trouvant au-dessus de lui planta sans attendre une seule seconde de plus son épée en plein milieu du cœur du malfrat qui poussa un cri bref avant que sa vie ne quitte ce corps inutile. Il ne servait à rien et il ne l'aurait mené nul part.

" Et le gosse....qu'est-ce que tu fais ici ?"

Le son de cette voix insupportable atteignit assez rapidement les oreilles de Damian qui se tenait immobile au-dessus du corps sans vie, le regard vide fixant la mine blanchi du mort. Encore des imbéciles voulant jouer les gros durs. Dos aux types, il finit par détourner son visage vers la droite d'une façon machinale, croisant du coin de l’œil l'un des types alors qu'il abordait un regard sombre et sans équivoque concernant ses motivations. Peut-être aurait-il un peu plus de chance avec eux ? Il le fallait, Bane devait-être neutralisé et tué.

" Je cherche des réponses et tu vas m'en donner."

C'est pas comme s'il avait le choix non ? S’apprêtant à lancer un batarang sur son interlocuteur, c'est seulement lorsqu'il le vit s'avancer qui retarda son geste. Téméraire et inconscient. Ils étaient deux et avaient un couteau chacun. Sérieusement ? Pensait-il vraiment venir à bout de lui avec ces armes ? Un sourire amusé et sadique s'afficha au coin des lèvres de Damian qui attendit qu'ils approchent un peu plus. Ils étaient tellement sur d'eux que la chute n'en sera que plus douloureuse. Mais à peine cinq mètres le séparant de son interlocuteur que Damian trancha d'un geste vif et précis la gorge de ce dernier tandis que son pote commença à freiner sa confiance en soi pour le regarder comme s'il était un monstre.

" Qui...qui es-tu ?"
" Mon nom est Ibn Al Xu'ffasch."

Son nom au sein de la ligue était rarement utilisé par ce dernier, mais en ces temps durs il n'avait pas d'autre choix que d'agir ainsi. Il devait être bien plus qu'un simple justicier à l'image de son père, il devait redevenir l'assassin sommeillant au fond de lui pour arriver au bout de sa quête. Sachant que son dernier heure était surement proche, le second malfrat prit la fuite en prenant l'escalier de service menant sur le toit. Tenter de fuir son destin n'était pas vraiment une chose conseillée surtout quand on sait que personne ne peux y échapper. Levant les yeux exaspéré par le malfrat montant le plus rapidement possible, Damian rangea son épée avant de prendre son grappin et viser le bord du toit pour y grimper avant lui. Il attendit le bon moment pour grimper afin de faire face au malfrat une fois ce dernier les deux pieds sur le sol du fameux toit en question. Et comme prévu, Damian atterrit devant lui tel un aigle face à sa proie. Perturbé et effrayé, le malfrat tentant de contourner Damian tout en reculant, mais plus il reculait, plus il s'approchait du rebord. Commençant petit à petit à suffoquer, le malfrat pensait vraiment pouvoir s'en sortir en agitant son bras pour repousser en vain Damian qui continuait pour sa part d'avancer.

" Je vais te laisser une dernière chance. Dis-moi où se cache Bane."

Clair net et précis. Un coup d’œil derrière lui, un autre devant, puis un nouveau derrière et sans que Damian ne puisse faire quoi que ce soit, le malfrat recula d'un autre pas pour venir s'écraser la face en première sur le bitume en contre-bas. Les yeux écarquillés comme jamais, le jeune Wayne avait du mal à croire à ce qu'il venait d'assister. Venait-il de se suicider volontairement pour ne pas trahir Bane ? C'est insensé, personne ne peut être aussi manipulé que ça. Bane n'est pas un enfant de chœur et est très impressionnant, mais il n'est pas immortel, il le trouvera et le tuera quoiqu'il arrive. Sauf que sur le moment il était de nouveau au point mort. Baissant la tete, il se laisse tomber sur les fesses, assis sur le rebords, les jambes pendant vers le bas, il commença à méditer sur tout ça. Il venait lamentablement d'échouer et malgré de nombreuses tentatives, il n'arrivait pas à mettre la main sur ce Bane. Il allait devoir trouver une nouvelle approche, c'est pourquoi il se mit à fermer les yeux pour pouvoir pleinement se concentrer.

Revenir en haut Aller en bas
Richard "Dick" Grayson
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Wayne Manor
Emploi : Officier du GCPD

Interface
Alias: Batman
Age: 29 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Sam 27 Fév - 14:44

La journée avait été longue et c'était le cas de le dire, j'avais passé la journée à faire des interrogatoires pour la plupart dit "classique", mais un bon nombre avaient été des interrogatoires musclés. J'étais resté au Poste un peu plus longtemps que prévu pour terminer un dossier sur encore des jeunes ayant volé à l'étalage. Une fois le dossier fini, je sortis alors dehors du commissariat du GCPD en direction de la portière de ma voiture de fonction. Une fois à l'intérieur, je démarra alors la voiture en direction du Manoir Wayne à toute allure. Une fois arrivé là-bas, l'heure sur le tableau de bord de ma voiture me révéla 22h06. Je frappais alors et Alfred m'ouvris :

« Bienvenue maître Richard, entrez »

« Merci Alfred. »

J'étais désormais à l'intérieur et Alfred me tendit les bras, je compris facilement qu'il voulait me débarrasser. Je lui donna alors ma veste et ce dernier referma la porte.

« Merci Alfred. Tout est prêt en bas ?... » Je lui demandais cela très calmement.

« Oui maître Richard. »

« Très bien merci. » lui dis-je avec un léger sourire à demi.

Je fonçais directement vers la cheminée qui était située dans le grand salon où le tableau de la famille Wayne trônait au dessus et appuya sur une pierre un peu plus dissimulée . Le feu s'éteignit alors et un escalier descendant profondément dans les ténèbres se fit paraître. En l'empruntant je finis dans la Batcave et Alfred referma derrière moi. Je fonçais alors vers l'endroit de la Batcave dans lequel les costumes étaient rangés, derrière une vitre pour chaque costume respectif. Je déverrouilla alors l'un des présentoir en verre dans lequel se trouvait non pas mon costume de Nightwing, mais celui que Bruce m'avait donné. Je m'en équipais de suite. Ce moment était désormais arrivé, je portais désormais le rôle que j'avais redouté durant toute ma vie d'avoir. Le rôle d'être le chevalier noir, d'être Batman.

Je testais sans attendre les protocoles de mon costume voir si tout fonctionnait et après ces quelques minutes consacrés à ça, la pendule affichait 22h10.

Je pris ma BatCycle et fonça dans ce nouveau costume qui avait le mérite d'être imposant. Si mon nouveau rôle me faisait bizarre, certaines personnes n'en seraient pas du tout ravi, je pensais à Damian. Grâce à mon nouveau costume, j'activais alors les propulsions sous mes bottes pour décoller dans les airs. La BatCycle parti en mode pilote automatique et je déployais alors mes membranes rétractables. Je survolais le quartier de Chinatown. Un homme montait à l'escalier de service à toute allure et un autre fit de même par un autre moyen de manière rapide. En passant mon regards dans la ruelle à côté du bâtiment, je fut servis. En effet, deux hommes inertes étaient au sol. Je plongeais en boulet de canon vers le sol et me redressa juste à temps pour atterrir en douceur puis rétracta mes membranes. Au fond je n'avais pas de soucis à me faire, j'allais interroger les deux ayant montés l'escalier car depuis en haut il n'y a pas de porte pour de nouveau entrer dans le bâtiment et les toits sont trop bien espacés. La seule façon de descendre était de rependre l'escalier et en d'autres termes, ils étaient à ma merci.

Je lançais alors l'analyseur qui était dans mon masque et chercha des indices. Un était mort d'une mort rapide, une lame avait été introduite dans le cœur de ce dernier. Le deuxième était mort d'une coupe parfaite au niveau de sa gorge, il s'était vidé de son sang en quelques secondes qui était désormais une pataugeoire autour de lui. Ils étaient tout deux du gang de Bane. En retraçant ces entailles l'analyse me décela très facilement l'information que ce tranchage était dû à une lame de taille assez longue, d'une petite largeur et d'un type de lame bien particulier. La forme de la lame révélait que c'était un sabre et en consultant très vite la base de donnée de la Batcave, je su très vite que c'était un sabre de la ligue des assassins. J'avais tout ce qu'il me fallait, maintenant je vais aller chercher les deux, ils ont des choses à me dire et ils auront intérêt à parler. Je pris mon grappin et le lança sur le bord du toit et me laissa porter. J'espère juste que ce n'est pas Damian mais après tout il a promit non ? Pensais-je. J'arrivais alors presque sur le toit et entendait une phrase  :

« Je vais te laisser une dernière chance. Dis-moi où se cache Bane. »

En étant désormais sur le toit je vis reculer et tomber l'homme qui était monté par l'escalier de service. L'autre était dos à moi,  et je reconnu immédiatement la tenue, c'était Damian. Il venait de tuer deux hommes, il avait promis à Bruce de ne plus tuer. Il baissa la tête et se laissa tomber sur les fesses,assis sur le rebords, les jambes pendant vers le bas.

J'étais assez en colère par l'acte de Damian, il venait de manquer la promesse de son père.

Je parlais à mi-chemin vers son rebord à lui avec une voix assez dure, les poings fermés.

« Damian, pourquoi tu n'a pas tenu ta promesse… ! Est ce que tu crois que c'est ce que ton père veut ? Non ! Tu avais promis de ne plus tuer, tu ne dois plus être l'assassin mais le justicier ! Tu veux être Batman ? Très bien, mais suis cette voie et tu ne le sera jamais, tu es loin d'être prêt si tu tues ! Je ne sais pas pourquoi tu cherches à ce point Bane avec tant de rage mais sache une chose, on ne doit pas tuer les criminels pour la simple bonne raison que sinon on ne vaux pas mieux qu'eux ! Tu as encore beaucoup à apprendre Damian ! »

Mes mots étaient dures mais il fallait lui faire entendre raison, il ne pouvait plus agir ainsi, il ne pouvait plus tuer et je devais lui faire comprendre cela. Mon chemin en tant que Batman allait être corsé mais en tant que mon Side-Kick, je lui apprendrais tout ce qu'il a savoir et la première chose sera de lui faire tenir sa promesse définitivement.


Dernière édition par Richard "Dick" Grayson le Sam 27 Fév - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Sam 27 Fév - 16:53

S'il avait su que ça aurait été peine perdue il ne serait pas emmerdé à parcourir les rues de Chinatown pour passer sa frustration sur les membres du gang de Bane dans le simple but de le trouver et de trouver un moyen de se défouler. La blessure de son père l'a profondément toucher et encore plus quand il reste dans l'ignorance concernant l'identité du responsable. Du coup, Damian n'a pas trouvé d'autres moyens que de se mettre à la chasse aux ennemis de son père que ça soit Bane, Deadshot ou encore le Joker. Il se fichait royalement de savoir s'il risquait de mourir ou non dans ses tentatives, il était bien trop borné pour se soucier de quoi que ce soit à ce sujet. Essuyant un nouvel échec en cette soirée, il se prit quelques secondes pour se poser et commencer à se poser de nombreuses questions concernant ses recherches. Était-il trop atteint pour la situation de son père pour voir les choses en face et se rendre compte qu'il loupait de nombreuses indices capitales ? Probablement, mais le temps lui manquait. Le regard vide rivé vers le corps inerte étendu sur le béton en contre-bas, la colère commença petit à petit à prendre possession de son subconscient. Il devait bouger et assez rapidement s'il ne voulait pas être poussé à bout par cette tristesse. Et puis, il venait de trahir sa promesse en tuant à nouveau à cause du chagrin qui l'habitait. Il avait juré à Bruce de ne plus laisser sa soif de sang prendre le dessus et le poussant à agir comme l'assassin qu'il est à la base. Avait-il la moindre excuse ? Il en avait des tas et il n'hésitera pas à en faire part en espérant que ça puisse marcher. Mais si c'est pour avoir le même résultat qu'avec son père en laissant les criminels en vie, alors autant les tuer pour de bon, au moins ça lui évitera des désagréments.

La pleine lune étant la seule source de lumière, le calme apparent ne fut as longue et en témoigna une voix familière qui fit relever le visage du jeune Wayne dont le cœur rata un battement sur le moment. Il ne pouvait que la reconnaître pour s’être souvent disputé avec ce dernier. Était-il là depuis le début ? A le surveiller ? Cela faisait quelques jours que Damian a fugué du manoir Wayne pour se mettre à la chasse aux criminels, mais le simple fait de penser qu'il était surveillé le dégoûté. Faire partie de la famille Wayne n'aide visiblement pas. Le ton qu'employa Dick ne convenait pas vraiment à Damian qui ne voyait pas en quoi Dick s'autorisait à agir ainsi. Il n'était que son frère par adoption, ni plus ni moins.

" Tu te prends..."

Le choc fut brutal lorsque Damian vit le chevalier noir, enfin Dick dans un autre costume, un costume ressemblant sur la forme à celui de son père. Pourquoi ? Pourquoi portait-il ce costume ? Il avait du mal à y croire au point d'en perdre les mots et le moins que l'on puisse dire est que la rancune le prit de court. Ses poing se serrèrent, le sang commençant à bouillir en lui.

" Il a finalement choisi son petit préféré."

D'après ce qu'il avait retenu de ses nombreuses conversations, Dick a été le premier Robin à travailler avec Bruce pour diminuer la criminalité au sein de Gotham et ensuite devenu Nightwing pour finalement devenir le nouveau Batman. Non, impossible, il n'était pas digne de porter ce costume que seul un Wayne peut porter fièrement. Qu'est-ce qu'il avait de plus que lui ? Damian était perdu, il ne comprenait absolument pas ce revirement de situation à laquelle il ne s'y attendait pas. Si c'était pour en arriver là, autant ne plus avoir de Batman dans Gotham, il y a d'autres justiciers pour répandre la justice parmi ce système corrompu. Le visage du jeune Wayne se durcissait au fur et à mesure qu'il contemplait le costume amélioré du Batman. Il avait la classe et il ne pouvait pas le nier, mais là n'était pas la question.

" Tu es qui pour me parler comme ça ? Tu n'es pas mon père, tu n'as rien à me dire. C'est pas parce que tu portes ce costume que tu as des droits sur moi."

Qu'il baisse d'un ton, il n'avait absolument aucun droit sur lui et s'il veut prétendre avoir de l'autorité sur quelqu'un, qu'il aille faire un gosse. Se mettant à marcher doucement en direction de Dick, il ne comptait pas s’arrêter là, oubliant presque sa quête à la recherche de Bane. Le ton de sa voix s'éleva au fil des secondes.

" J'ai promis à mon père de ne plus tuer, je n'ai plus tué pendant un moment et voilà ce qui est arrivé. Il s'est fait tiré dessus et personne ne sait qui est le responsable. Je ne resterai pas inactif en sachant les criminels en liberté, prêt à ôter la vie aux autres....je n'ai aucun compte à te rendre."

Gosse égoïste et rebelle, ce n'est pas dans son habitude de courber l'échine face à quelqu'un, la ligue ne lui a pas apprit ça et il était assez fier de ce coté de sa personnalité. Se stoppant à seulement cinq pas de Dick, il baissa le regard avant d'évoquer un sujet se voulant sensible au sein de leur entourage.

" Je commence à penser que Jason est le plus censé de tous."

Jason n'est plus vraiment ce qu'il était autrefois, c'est devenu un tueur de sang froid s'en prenant aux criminels en leur ôtant la vie. De nombreux points communs peuvent rapprocher les deux et c'est surement à cause de la voie qu'a choisit Jason que les autres sont autant derrière les fesses de Wayne, mais pour lui c'était plus un fardeau qu'autre chose à l'heure actuelle. C'est simple, Damian ne porte pas Jason dans son cœur, mais il doit reconnaître que sa vision des choses est bien meilleur que celle de Dick pour le coup. Est-ce son coté assassin qui pensait à ça ou son coté justicier ? L'assassin a prit le dessus sur le justicier depuis un petit moment maintenant. Apportant doucement la main à son dos, il sortit le sabre de son fourreau en le faisant bien glisser, le bruit du métal frottant contre la paroi fut le seul bruit audible et c'est avec une voie quelque peu agressif et calme à la fois qu'il termina en relevant machinalement la tete vers son frère d'adoption.

" Alors écarte-toi de mon chemin, j'ai d'autres choses à faire."

Il serait malheureux d'en arriver à là surtout que Dick fait seulement son devoir, mais Damian n'est pas apte à écouter quiconque à cet instant, bien trop frustré.
Revenir en haut Aller en bas
Richard "Dick" Grayson
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Wayne Manor
Emploi : Officier du GCPD

Interface
Alias: Batman
Age: 29 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Dim 28 Fév - 17:45

Damian n'avait pas l'air ravi et cela ne surprenait guère mais mes paroles étaient là pour le raisonner. Il répliqua sans attendre une fois mes paroles prononcées en se tournant :

« Tu te prends... »

Et là je compris voyant dans son regards qu'il n'était pas content du tout comme je le pensais. L'effet était si surprenant pour lui qu'il en perdit ses mots. En l'observant je vis ses poings se fermer, la rancune montait en lui, je le connaissais trop bien sur ce point.

« il a finalement choisi son petit préféré. »

Ces mots étaient le fruit de sa colère face à mon nouveau rôle. Je n'avais pas choisi ni encore moins demandé d'avoir le costume, c'était Bruce qui m'avait confié le rôle et pour la simple et bonne raison que j'avais  plus d'expérience que Damian mais surtout que si il voudrait être Batman, il faudrait renoncer à tuer et pour le moment il n'était pas prêt. D'après Damian, seul les Wayne on le droit de porter le costume et n'hésitais pas à le prononcer tout haut devant les autres. C'était la chose que je n'aimais pas chez lui, comme si il fallait comme avoir du sang royal, mais dans ce cas là le nom Wayne. Le visage de Damian se durcissait au fur et à mesure qu'il contemplait mon costume fait par Bruce.

« Cela n'a rien à voir, Damian. » J'étais impassible, il fallait qu'il comprenne mes mots que j'avais dis précédemment.

« Tu es qui pour me parler comme ça ? Tu n'es pas mon père, tu n'a rien à me dire. C'est pas parce que tu portes ce costume que tu as des droits sur moi. »

« Je suis ton Ainé que ce sois en terme de lutte contre le crime comme dans la vie sans masque. Je n'ai pas de droits sur toi mais je te rappelle que pour le moment tu es mon Side-Kick et ce que je te dis, c'est la base ! Cela n'a rien à voir avec des droits. »

Il commençait à s'avancer doucement vers moi en marchant et son ton s'éleva au fil des secondes.

«J'ai promis à mon père de ne plus tuer, je n'ai plus tué pendant un moment et voilà ce qui est arrivé. Il s'est fait tiré dessus et personne ne sait qui est le responsable. Je ne resterai pas inactif en sachant les criminels en liberté, prêt à ôter la vie aux autres....je n'ai aucun compte à te rendre.»

« Une promesse d'une telle taille se tient définitivement Damian. »

C'était donc ça qui l'obsédait tant. Le responsable de la blessure de Bruce.

« Le responsable on le trouve sans avoir à tuer ! As tu pensé à analyser leur identité ? As tu pensé à analyser l'homme s'étant jeté du toit ? Non. On te demande pas d'être inactif, on te demande de faire les choses correctement Damian. Je sais ce que c'est de chercher à trouver un coupable avec sa rage, j'ai connu ça et cela ne mène nul part ! Tu pourrais chercher des indices au lieu de tuer et crois moi, à l'heure qu'il est tu serais déjà sur une piste plus intéressante que de tuer les hommes de main de Bane. »

J'aurais pu répondre mais là n'étais pas mon but d'envenimer les choses, je voulais lui faire entendre raison et pas le provoquer à mon tour. Il se stoppa à cinq pas de moi puis, il baissa le regard avant de faire de lui même une nouvelle provocation, comme si il voulait voir à quel point je pouvais tenir :

« Je commence à penser que Jason est le plus censé de tous. »

Ces mots étaient dur , car au fond ça me faisais repenser au moment où son entraînement avait commencé jusqu'au moment de sa mort dans ce hangar par le joker dû à l'explosion de cette bombe. Ce qui était sûr c'est que au fond nos personnalités étaient incompatibles Jason et moi. Au début il était  tant jaloux de moi pour ensuite laisser place à une meilleure relation fraternelle suite à mon refus de le laisser partir, Bruce avait voulu ce jour là le virer pour lui avoir désobéi en arrêtant l’épouvantail. Le plus dure était le faite qu'il était revenu en Red Hood, le justicier tueur et c'était un coup dur. Mes poings se serrèrent à ses mots.

Damian apporte doucement la main à son dos et ce dernier sortit le sabre de son fourreau en le faisant bien glisser contre l'étui, le bruit du métal frottant contre la paroi fut le seul bruit audible et c'est avec une voie de manière quelque peu agressif et calme à la fois qu'il termina en relevant machinalement la tête vers moi avant de prononcer une phrase :

«  Alors écarte-toi de mon chemin, j'ai d'autres choses à faire. »

Il était alors prêt à vouloir se battre contre moi, de toute évidence il avait oublié une chose, je n'étais surtout pas à prendre à la légère au combat pas plus aujourd'hui qu'hier et surtout depuis la mort de Barbara qui m'avait rendu très violent au combat.

« Ne sois pas idiot Damian, tu sais que je ne suis pas à prendre à la légère et ce que j'essaie de te faire comprendre est juste. Je ne pensais pas qu'on allait en arriver là. »

Je le repoussa d'un coup de paume pas destiné à lui  faire mal mais à le faire reculer, puis je pris mes nouveaux bâtons électriques en polyester sécurisé et les assembla pour faire mon bâton de combat électrique, le fis tournoyer un peu puis le mit derrière moi, en diagonale de mon épaule gauche jusqu'à presque le sol en passant par toute la longueur de mon bras .Je me mettais alors en position défensive en me décalant un peu sur le côté. Je n'avais nullement envie de combattre Damian mais si il en venait jusqu'à là alors, je ne me laisserais pas faire. La balle est dans son camp. Va t-il m'écouter et entendre raison ou alors me combattre ? J'espère juste qu'il fera le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Lun 29 Fév - 18:47

Comment espérait-il que ça se passe ? Il n'y avait aucune autre alternative que celle du conflit ouvert entre les deux comme par le passé à la seule différence que là c'était un peu la goutte de trop. Pourquoi lui avoir passé le flambeau pour devenir le Batman ? Ne pouvait-il pas rester Nightwing ? A priori non, Batman ne peut pas rester dans l'ombre et c'est Dick qui a reçut ce droit pour le plus grand désarroi de Damian qui s'offusquait de passer au second plan à défaut de son frère par adoption. Il était plus âgé, il avait plus d'expérience, mais il ne valait pas mieux que lui. Qu'est-ce qu'il pouvait avoir en plus qu'il n'a pas ? Damian a un nom, une expérience au sein de la ligue et en tant que justicier pour avoir combattu à quelques reprises aux cotés de son père. Si sur le coup Wayne ne voyait pas l'utilité de cette situation assez improbable, il n'en demeurait pas moins plus calme qu'il ne l'aurait pensé. Tuer les hommes de main de Bane a t'il réussit à calmer les ardeurs de ce dernier ? Un moyen d'extérioriser cette rage intérieure ? Peu importe le pourquoi du comment, il était là, sur ce toit face à son frère qui endossé le rôle du Batman et du psychologue à deux balles. D'ailleurs, en parlant de ce rôle, il avait le don d'exaspérer le jeune Wayne qui se retenait fortement de lui en coller une en pleine face pour lui faire savoir qu'il n'avait pas besoin de sa morale pour réaliser certaines choses. Peut-être qu'il a 16 ans, mais il en connait bien plus que la majorité des personnes de son age, il est beaucoup plus talentueux, ambitieux et violent. Que ça plaise ou non cela faisait partie de sa personnalité.

Un sourire amusé et légèrement forcé s'afficha sur ses lèvres à l'entente du terme Side-Kick. Il prenait un peu trop le melon pour le coup et pour redescendre sur terre il fallait surement se lever tôt le matin. Heureusement, Damian était là pour s'occuper de ces personnes.

" Ton Side-Kick ? Je ne suis le partenaire de personne en dehors de mon père alors si tu veux te trouver un autre toutou, va chercher Tim, il sera ravie de te seconder."

Il ne seconde pas, il est en haut de la liste et si c'est pour rester dans l'ombre de ses équipiers autant qu'ils se débrouillent tout seul, il avait d'autre chat à fouetter. Mais jamais un sans deux, Dick continua sur sa lancée en espérant lui faire entendre raison et il faut admettre qu'il y avait certaines choses qui faisait remettre en question le jeune Wayne. Le pire est que Dick avait raison, mais le faire savoir serait se rabaisser, Damian a sa fierté et il ne l'avouera jamais et encore moins dans une situation comme celle-ci. S’apprêtant intérieurement à l'ouvrir pour contrer à nouveau les paroles de son frère, il finit par s'abstenir pour détourner le regard vers l'horizon, vers l'obscurité de Gotham. Cela ne changera rien, son père était inactif et c'est pas en parlementant comme chient et chat sur un toit que ça allait changer la donne, le responsable était encore en liberté et il fallait à tout prix lui mettre la main dessus. Mais, il y a toujours un mais, Damian ne pu s’empêcher de se taire et laissant filer une pensée blessante à l'encontre de Dick, lui faisant ainsi comprendre sa frustration à avouer le fait que finalement, Jason était surement la personne avec la meilleure vision des choses. Il tuer les criminels, il faisait justice à sa façon et c'est comme ça que ça marche à Gotham, il faut savoir utiliser la force.

S'il n'y a que cette solution pour lui faire savoir qu'il n'était pas un gosse ayant besoin d'un psychologue improvisé et bête, alors autant entrer dans le vif du sujet. Faisant preuve d'un courage sans nom, il fit savoir à son aîné qu'il était prêt à en découdre s'il continuait à rester planté devant lui. Qu'il aille s'amuser à jouer au rôle de Batman à la place de se montrer fièrement dans le simple but de...de quoi d'ailleurs ? Avait-il vraiment besoin de se ramener ici dans cette tenue ? Un moyen de le narguer, il en était persuadé. Une légère pression sur son torse et Damian se vit faire quelques pas vers l'arrière.

" Tim et Jason n'ont pas réussis à m'avoir, c'est pas toi qui va changer les choses."

Oui il était vraiment doué, le plus expérimenté, mais il y a certaines choses dont il n'a pas connaissance et que Damian oui. Ayant été au sein de la ligue des assassins, certaines de ses compétences demeurent encore dans l'ignorance du "grand" et "fort" Dick Grayson. Partant à l'assaut, Damian se mit à courir vers Dick avant de se retrouver face à un premier obstacle qui n'était qu'un tuyau d'aération dont il se servit comme tremplin pour s'élever dans les airs, l'épée entre les mains. Il ne fendit pas l'air comme il aurait pu le faire, il sortit une fumigène servant seulement à détourner l'attention pour finir par disparaître en s'accroupissant derrière le coin du tuyau d'aération de forme carré et assez imposant à la fois. Etant à même le sol, son ombre était introuvable et il profita de ce petit avantage pour poser des bombes collantes sur les parois du tuyau au nombre de trois, tous alignées de façon stratégique avant de s'écarter vers la droite. Il ne pariait pas sur le fait qu'il ne le trouvera pas, mais en venant à lui il enclenchera les bombes involontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Richard "Dick" Grayson
Hero
Hero
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Wayne Manor
Emploi : Officier du GCPD

Interface
Alias: Batman
Age: 29 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   Dim 13 Mar - 10:29

S'il y avait bien quelque chose que j'avais oublié, c'était que Damian était quelqu'un de plus que têtu, comme si sa fierté était toujours mise en examens pour chaque choses, s'en était presque hallucinant. Il répliqua alors à ma légère poussée avec la paume de la main :

«  Tim et Jason n'ont pas réussis à m'avoir, c'est pas toi qui va changer les choses. »

Certes, il n'avait vraiment pas tord sur ce point, mais en parlant de Tim, cela me rappelle les choses qu'il m'avaient dites, qui était d'aller chercher Tim si je voulais un autre "toutou". Il aurait mérité une bonne paire de claque ou même un coup de poing, Tim était quelqu'un de très gentil et de serviable, de plus, il ne reculait jamais pour aider les autres. En connaissant Damian, il pensait sûrement que j'étais sûrement venu le narguer dans cette tenue, mais loin de là était la question. C'est sûrement ça qui avait enclenché ce combat, Damian me fonçait dessus, sabre à la main. Il tomba sur un obstacle, un tuyau d'aération et l'utilisa à son avantage comme tremplin. Il se servit d'un fumigène comme moyen pour faire diversion et ça avait marché, si il y avait bien une chose, c'est qu'il avait été entraîné par la ligue et moi non. Il connaissait plus de techniques pour disparaître et de faire des  diversion, même Bruce se faisait sûrement battre dans ce domaine par son fils. C'était la nuit, je cherchais donc son ombre, aucune trace de lui. Le combat avait commencé.

J'activais alors ma vision Thermique pouvant passer outre certaines armures, grâce à mon nouveau masque fait par Bruce. Il était vrai sur ce point que ce costume était bourré de technologies plus utiles les unes que les autres. Je cherchai alors et il me suffit de quelques secondes pour le trouver vers le tuyau d'aération. J'enlevais dès lors ma vision Thermique pour me mettre en marche vers lui et en commençant à effectuer un saut pour atterrir derrière lui, j'entendis un clic ! Mais pas n'importe lequel, celui de bombes collantes. Heureusement j'étais déjà en l'air et ne me prit qu'une légère détonation du pack de trois bombes collantes, qui me permit de me propulser encore plus.

Je déployais alors mes membranes pour planer après avoir accroché mon bâton dans mon dos et envoya une paire de batarangs explosifs à côté de lui, pas destiné à faire mal mais à le désorienter. Je plongeais alors vers lui , pieds en avant, bâton dans le dos. Il avait utilisé son environnement et son expérience, j'allais faire de même, mais avec les gadgets en plus. Grâce à cette désorientation, je pu sans difficulté plonger mes pieds dans son thorax, afin de lui faire prendre le tuyau dans le dos au passage.

Une fois ce coup envoyé qui était aussi un moyen de lui faire regretter ses paroles envers Tim, j’atterris alors doucement et rentra mes membranes et dégaina de nouveau mon bâton en me plaçant en position défensive. Allait il s'arrêter ou continuer ? Il pouvait voir que je ne cherchais qu'à me défendre et qu'à répliquer si il tente quelque chose, œil pour œil dents pour dents. Je dis alors en le regardant :

«  Je tiens à te préciser que cela peut durer toute la nuit, mais quoi qu'il se passe, si je dois me battre avec toi pour que tu comprenne, soit, mais sache une chose, tu as peut être réussi contre Tim et Jason, mais moi c'est une autre histoire. »

Je pris alors dans ma main juste par assurance un batarang tazer ayant la même technologie que mes bâtons. Même si c'était l'armure de Batman, il était tout de même conçu pour moi et c'était sûr en voyant ces batarangs, je suis le seul à utiliser cette technologie dans la Bat-Family. J'étais prêt à me défendre si il tentait quelque chose, mais désormais la balle était de nouveau dans son camp, je ne faisais que me défendre, voyons voir si ce coup lui a suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
When it comes to the family, we are ready for anything. [Dick Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre TGV Family Spécial Noël
» enduro family pont de salars
» No Ordinary Family
» No Ordinary Family (2010)
» Amy Acker dans No Ordinary Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cнιldreɴ oғ ɢoтнαм :: Chinatown-
Sauter vers: