cнιldreɴ oғ ɢoтнαм


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Space and Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Space and Time   Dim 20 Mar - 6:34


❝ Space and Time ❞
Retrouvons Wanderlust Blacklight &  Pierrick SkyPlayer  , alors que l'horloge affiche 8h00 PM . Leurs routes se sont croisées au Robison Park et ils ne sont pas à l'abri d'une intervention du Doppelganger.

[Enfin... Je recommence à aller mieux. Les multiples opérations que j'ai eu sur ma jambe porte leur fruit, mais le rétablissement sera long: les multiples fractures et muscles déchirés ont tellement compliqués la vie des docteurs qu'ils m'ont même proposés de la couper complètement pour me greffer une prothèse. Chose que j'ai refusé. Je me fiche que cela sera long et douloureux, je que vais devoir apprendre à nouveau à marcher et dépensé une petite fortune en médicament pour éviter les infections ou les autres complications: je veux et je dois rester un être entier.... Ce sera mon ultime victoire contre ce malade de Barton Mathis qui m'a presque réduit en charpie. D'ailleurs, les autres blessures que j'ai subies recommence à guérir, mais mon pauvre bras aura toujours ces cicatrices dûe au piège à ours qui s'est refermé dessus. Au moins, cela reste une blague comparée à ma jambe...

Bon, me lamenter sur moi-même: Fait. Passons à autre chose...

J'ai quitté ma chaise roulante aujourd'hui pour commencer avec à me déplacer avec une béquille. Cela va plutôt bien, j'ai même réussi à m'habiller sans trop de difficultés: mon habituelle t-shirt noir accompagné de mon jeans bleu accompagne si bien mon manteau gris, tous juste assez chaud pour contrer la fraiche température de l'hiver qui s'en va... Mais avant de retourner dans le dangereux coin de Downtown, là où mes alliés et les criminels sont le plus actif, je vais devoir attendre encore un moment. En attendant, c'est en fin de journée que je me promène avec difficulté dans le Robison park, ce lieu plus calme que... En fait, c'est tellement calme ici que c'est l'endroit idéale pour m'entraîner à marcher sans artifice. J'ai bien évidemment quelques gadgets dans mon manteau pour me défendre au cas où, en plus de mes habituelles lunettes de soleil auquel mon micro-ordinateur est lié, envoyant diverses informations à l'intérieur de ses verres sombres cachant complètement mes pupilles gris pâles. Par exemple, le soleil va se coucher dans une heure, il semblerait. Si dans le Midtown, la vermine se manifeste principalement la nuit, j'imagine que le Robison park ne fera pas exception à la règle...

Après une courte marche jusqu'au premier banc en bois le plus proche, je me repose et je m'endors doucement durant que le soleil disparait à l'horizon, en sachant que mes lunettes intelligentes me réveillerons en cas de problème...

Je vois dans une multitude de flash un homme disparait et apparait ailleurs... dans un parc, non loin d'un arbre...

Je me réveille avec un nouveau mal de tête, il m'arrive maintenant que j'aie des visions sans avoir utilisé de déclencheur. Ce que trouve bien étrange, autant que l'homme que j'ai vu : il se téléporte? Comment c'est possible? Douce ironie: un type comme moi qui peux voir l'avenir doutant de l'existence d'un type qui se téléporte. C'est quand même intrigant... Je regarde autour de moi et... en effet, c'est bien un arbre qu'il y a non loin à ma gauche... Je voudrais bien le questionner, mais j'imagine qu'il n'y a rien à faire d'un civil "ordinaire" comme moi... Sauf si je lui montre l'un de mes talents particuliers...

"Hey toi, vide tes poches!"

Je regarde l'abrutie armé d'un couteau avec ses potes souriant derrière lui, apparu pendant que je regardais de l'autre côté, ils sont...

-"Parfait..." dis-je en souriant.

"Hein?"

-"Non rien... W-14"

Une dizaine de mes petites mouches robots sortent de mon manteau et vole en rond autour de ma tête, ce qui surprend mes "agresseurs" qui recule de quelques pas. J'en profite pour donner un violent coup de béquille sur le premier agresseur qui tombe au sol, assommé. Sa voisine tente de l'aider en m'attaquant avec son poing, mais je bloque avec mon bras et donne un autre coup sur mon agresseur qui subie le même sort que son confrère. Les autres s'approchent de moi à toutes vitesse alors que deux mouches s'incruste dans les personnes tombées en entrant par leurs bouches...

-"Rise And Shine..."

Les yeux brillants d'un faible bleu pâles, les deux jeunes se relèvent et attaque leur confrère en s'agrippant à deux d'entre eux. Ils sont tellement effrayés que ceux qui le peuvent encore partent à toutes vitesse. Les deux autres qui pleurnichent, je les fais assommer par mes nouveaux sbires. Deux autres robots mouches rentre dans leur bouche, transformant ces corps inconscients en nouveau sbires aux yeux brillant d'un bleu caractéristique à mes petits robots parasites. Ce quatuor de jeunes adultes fera l'affaire pour impressionner mon futur invité.À l'aide du micro-ordinateur de mes lunettes de soleil, je dirige mes sbires et je les place autour de l'endroit où le méta-humain apparaîtrais d'ici un petit moment, à environ un mètre de l'endroit exacte où il se téléportera. Bon, ce n'est pas que je sais exactement quand il viendra, mais d'habitude, mes visions ne se réalisent que peu de temps après que je les vois. Cela peut prendre quelques heures, mais j'ai toutes la nuit devant moi et ces robots mouches profondément logé dans la cervelle de ces gens dureront surement tout aussi longtemps...

Assis sur le banc, regardant en direction du cercle humain formé par mes "volontaires", j'attends patiemment... Je sens que cela sera pour bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Space and Time   Mar 22 Mar - 20:28

Les affaires sont dures en ce moment.... Les mercenaires ne sont plus tellement convoités, enfin pour ma part ce n'est pas le cas. Un client a voulu que je fasse deux missions pour lui et la meilleur est qu'il a payé une somme conséquente pour la réussir. C'est sur le toit d'un entrepôt que je me ressassais tout ça en regardant la photo de la personne en question ainsi que son nom, un certain Gabriel Scott qui s'amuserait à faire la terreur dans mon parc préféré. Je regarde depuis les vitres de l’entrepôt pour y apercevoir des conteneurs de toutes les couleurs, certains obscurcis par la poussière de la vitre. Bizarrement l'objet de ma mission, à savoir un box Luthor Corps n'était pas dans mon champs de vision.

-Bon... 18 heures je suis sur le toit... Jusque 19 heures j'observe les gardes et à 19h30 je vole le dispositif pour pouvoir aller tranquillement au parc en me prenant un hot-dog sur la route.. Ouaaais... c'est faisable...

Ainsi je commençais à mettre mon plan à exécution, j'observais les faits et gestes, pouvant observer 5 gardes dans un entrepôt qui pourtant ne semblait pas aussi important. Je remarquais aussi une pile de conteneurs allant jusqu'à la lucarne où je suis, me permettant de faire une entrée fracassante si le besoin est... Oooh mais que vois-je ?  Plus de garde ? et ma montre affiche.... 18h30..

-Bon c'est un peu en avance mais on va faire ça vite et bien...

Je saute alors à pied joint sur la vitre, la traversant et atterrissant en boule avec une très légère coupure à la joue, puis enchaîne sur un roulade comme James Bond pour me cacher. Evidemment ce n'est pas passé inaperçu car deux gardes son déjà en joue vers la vitre, non loin de ma cachette. La prudence chez eux a augmenté comme prévu et il commencent à patrouiller chacun plus rigoureusement. Je me met alors à suivre un gardes, apparemment un bleu suite a sa carrure plutôt jeune et au fait qu'il ne m'ait pas remarqué. Une fois derrière lui, je pointe mon Desert Eagle sur son crane et lui sussurre à l'oreille

-Le marchand de sable est passé... Il faut dormir...

Une première détonation se fait entendre, poussant deux gardes a se dépêcher d'aller voir le corps. La discrétion n'est pas leur fort car j'entend leurs bottes de militaire à plusieurs mètres. Je prend le pistolet du jeune soldat, apparemment un Five Seven et me cache derrière un conteneur. Le bruit des bottes s’arrête, les soldats devant le corps de la recrue

-Il y a un intrus ! Appelle des renforts je vais le chercher.

Je me téléporte alors derrière eux et je m'avance, mon manteau comportant quelques gouttes de sang. Je pointe un pistolet par tête puis dit avant de tirer :

-Il est trop tard pour sauver le soldat Ryan les mecs..

Deux coups de feu se font entendre, le cadavre devenant un mont puis je me met à la recherche du conteneur en question pour le voir garder par deux soldat. Ma blouse est taché de sang a tellement de place qu'on pourrait croire à une blouse léopard alors niveau discrétion j'ai fait mieux... Mais c'était foutrement moins drôle qu'ici. Lentement je me rapproche du conteneur voir s'il y a moyen de l'ouvrir puis ne pus m'empêcher de jurer :

-Bien sur que non... Il faut que les deux mastodontes qui servent de gardes surveillent la seule entrée possible... Ça aurait été trop facile...
-Qui est là ?! Montrez vous !
-Et merde ! OK les gars je sors ! mais me tirez pas dessus !

Je met à sortir lentement de ma cachette, un des deux gros bras sursautant un peu de peur, puis je lève les pistolets en l'air

-Regardez je suis là ! Pas de quoi vous inquiéter... Je veux juste ce qu'il y a à l'intérieur de la boite de conserve...

Puis je me met à pointer le Five Seven vers le gars le plus loin de moi, qui se met immédiatement en joue

-Du calme, je vérifie juste la mire.. Apparemment il y a un léger défaut et de toute façon il n'y a plus de ...

Et là, un coup de feu retentit, le militaire s'effondrant d'une balle dans l'abdomen... Le second militaire réagit instantanément et se met en joue pendant que je regarde le revolver

-Ah ben si il en restait une... Bah au moins on est fixé..

Je me téléporte alors a côté du vigile de la cachette, le Desert Eagle braqué sur lui. Il ne le remarqua sur le coup et commença à tirer dans les airs, voulant chasser la mouche sans doute..

-Bon maintenant appelle ton ami et dis lui de venir ici
-Je ne vois pas de quoi tu parles...
-Du sixième mousquetaire... Celui qui patrouille avec vous, allez dit lui de venir ici...
-Il va déjà venir avec les coups de feu.. Pas besoin que je l'appelle.. ALEX ON A UN META HUMAIN

Je lui donne alors un coup de crosse dans le crâne en soupirant un peu..

-C'est fou le nombre de personne prêt a creuser leur propre tombe tout ça pour sauver un ami...

Je rentre alors dans le conteneur et voit un ordinateur portable, cloîtré dans un dispositif de sécurité. Je regarde le papier que m'a donné mon client ainsi que les différents digicodes, réalisant alors à quoi servait tout les chiffres inscrit dessus. une à une, les barrières s'enlèvent et je met les mains sur l'ordi quand soudain, les portes de la boîte métallique se referment. Je me dépêche de le ranger dans mon sac avant de me téléporter hors du caisson et de voir un militaire me regardé médusé, prêt à appuyer sur le signal de détresse

-Ecoute.. Si tu appuie sur ce bouton on va tous les deux se faire du mal.. Enfin je dis ça c'est pour toi...

Il appuie sur le bouton rouge de sa montre, un lumière rouge clignotante. Un nouveau coup de feu retentit alors pendant que je me dirige vers la sortie. Une fois la porte ouverte, la lumière m'aveugla un peu pendant que des hommes armés de toute sorte me dévisageait avant de tous se mettre en joue. Après un instant de silence, l'un d'eux le rompt en disant d'une voix grave :

-Donne l'ordinateur.. Tu peux rien faire on est une armée !
-Ça non je peux pas... Car tu vois je suis payé pour ça...

Puis je me met à regarder ma montre, tout ce bordel avait duré trop longtemps...

-Bon c'est pas tout ça mais j'ai un autre truc à faire que de m'occuper d'une armée d'adolescents armés de Nerf.

Je me téléporte alors au maximum de ma portée pour me retrouver dans un parc. Essoufflé et les yeux fermés, j'essayais de reprendre ma respiration en m'appuyant contre quelque chose s'apparentant à être un arbre. Lorsque j'ouvris les yeux, je vis un groupe de personnes du style mini gang. Le manteau taché de plusieurs petites taches de sang, je me redresse alors avant de tourner un tour sur moi même...

-Hey les mecs vous pouvez pas admettre que vous avez perdu au lieu de rechercher au hasard pour me retrouver ? C'est pas du jeu si vous avez de la chance..

Épuisé et attendant de récupérer des téléportations précédentes, j'étais à la merci d'un groupe de terreurs de bacs à sable.. C'était vraiment la pire situation possible.. Ou du moins l'une des pires

Revenir en haut Aller en bas
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Space and Time   Lun 28 Mar - 2:44

Space and Time
L'espace rencontre le temps
Le voilà. Il semble fatigué et nerveux. D'après ce que j'entends, il vient de passer un mauvais moment... D'un claquement de doigt, j'ordonne à mes quatre sbires légèrement saignant de se mettre à mes côtés alors que je me lève lentement à l'aide de ma béquille. Je m'approche un peu de lui en gardant une certaine distance.

-"Du calme, je ne suis pas ton ennemie. Et ce n'est pas de la chance, c'est... ma capacité un peu spécial. Parfois je vois des trucs qui ne sont pas encore arrivés et parfois, des trucs qui sont arrivés il y a déja bien longtemps... "

C'est un peu direct, mais c'est ma façon de parler, je ne sais pas trop comment faire autrement... Je sors un petit papillon noir de ma poche. S'il regarde bien, il peut apercevoir que c'est un robot qui en a l'apparence. Ce dernier s'envole après quelque seconde au-dessus de nos têtes et reste à plusieurs mètres en hauteurs de nous.

-"Je m’appelle Wanderlust, un chercheur indépendant. Mon but n'est rien d'autre que l'éternelle accumulation de savoir. Par exemple... commande I-4"

Un dôme holographique se forme autour de nous, englobant même l'arbre et le banc. Tout ce qui est à l'intérieur de cette sphère de 15 mètres de diamètre est en noir et blanc, l'autre côté n'a rien de changer.

-"Tu sembles poursuivi, donc ce dôme nous cache: il rend invisible les personnes qui sont est à l'intérieur. C'est un peu comme faire rouler une vidéo en boucle dans une caméra de sécurité: en regardant ici, les personnes de l'autre côté du cercle holographique voie le gazon, le chemin, le banc, l'arbre, mais nous, non. J'ai beaucoup travaillé sur ce gadget pour ce cela soit possible. En gros, tant que tu es dans la zone en monochrome, nul ne peut te voir."

Je commence à trembler légèrement, dû à ma faible endurance causée par ma blessure, je dois retourner au banc pour m'asseoir, tourné vers l'homme.

-"Maintenant que tu es provisoirement en sécurité, tu pourrais me rendre service et me parler un peu de toi et de ton don? Peut-être que cela me permettra de créer des éléments avec des capacités similaires ou bien je pourrai t'aider à te surpasser. Ma base en biochimie a déjà fait quelques miracles..."

Je claque des doigts une nouvelle fois d'une main alors que j'ouvre l'autre: mes quatre esclaves possédés par mes petites mouches parasites ouvrent leur bouche simultanément: à chacune d'elle, une lueur bleue en sorte. C'est tout de suite après que mes ex-sbires tombe au sol inconscient alors que les lueurs bleues rejoignent ma main ouverte. Leurs lueurs s'éteignent et on peut voir les petits insectes robotiques, maintenant désactivé, dans le creux de ma main avant que je les range dans une poche de mon manteau.

-"Alors... tu m'aides et je t'aide, marché conclu?"

Je ne veux pas le forcer à faire quoi que ce soit. D'ailleurs, s'il a bien compris, il y a absolument rien qui le retient de passer la barrière et de s'en aller puisqu'elle est complètement immatérielle, mais s'il est poursuivi, il sera plus sage de rester ici un moment, à l'abri de tous les regards. Il a la capacité de traverser l'espace et moi, je peux voir à travers le temps. Nous pouvons surement nous entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Space and Time   

Revenir en haut Aller en bas
 
Space and Time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» An Adventure in Space and Time
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» [Test BluRay] Space Time
» SPACE MARINE 1500pts
» Space mountain: comment ne pas avoir la tête qui ballote ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cнιldreɴ oғ ɢoтнαм :: Robinson Park-
Sauter vers: