cнιldreɴ oғ ɢoтнαм


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une ombre qui plane sur nos tête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Constantine
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 9
Votre âge : 24/11/1979
Localisation : Midtown
Emploi : Exorciste , détective du paranormal, Maître en magie noir et occulte.

Interface
Alias:
Age:
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une ombre qui plane sur nos tête.   Mer 23 Mar - 20:36


❝ une ombre qui plane sur nos tête ❞
Retrouvons John Constantine et Ryan Riverside , alors que l'horloge affiche 7h30 PM . Leurs routes se sont croisées a l'entrée de la crypte du Devil Square  et ils ne sont pas a l'abri d'une intervention du Doppelganger.


John est énervé. Les voyages dans le temps ,sa, il connait. Pas qu'il apprécie cela , mais il connait. Voyager dans le temps c'est comme tricher lors d'une partie d'échec , mais la différence est que tu trompe l'univers lui même dans cette connerie et non qu'un seul joueur. C'est la triche des triches. Confus dans ce changement d'environnent si soudain , Chaz et John cherche tant bien que de mal un endroit tranquille ou ils pourraient trouver une solution a leur problème. Ils marchent et marchent en fesant profil bas jusqu’à ce que leurs chemin les mènes a un endroit très vide et silencieux. Sur une affiche en hauteur est inscrit : Devils Square . Chaz ne pus s'empêcher d'y glisser une blague.

-"Tu parle d'un endroit où atterrir avec l'homme le plus convoité de l'enfer de tout les temps ! "

John *vraiment pas d"humeur a rigoler* y répond :
-"Très drôle Chaz , on pourrait un coup parti s'ouvrir une salle de comédie et peut-être même coller des affiches partout écrit dessus : John Constantine est ici ! Il est recherchée par toute les saloperies de ce monde mais il s' en branlent et vous invite tous a venir rigoler ! .

John n'est vraiment pas d'humeur et Chaz comprend maintenant que même John a de la difficulté à trouver une solution a leur problème. Le problème n'est pas le voyage dans le temps . N'importe qui sain d'esprit et cultivé peut se retrouver dans un retour vers le passé, le problème est le futur. C'est l'inconnu , le noir total. La technologie incomprise , le mode de vie différent, les règles changées . En gros , LE VOYAGE DANS LE FUTUR SA EMMERDE. Oui ,John peut trouver un moyen de retourner dans le présent, mais le problème est le prix. La magie n'est pas gratuite. Elle réclame toujours quelque chose et le voyage dans le temps ne fait pas exception a la règle. Avant de tenter quoique ce soit, il doit lancer le rituel avec l'intégralité du groupe ayant voyager et un petit quelque chose tente a faire croire a John que Nergal est lui aussi dans le coin et qu'il faudra le retrouver si il veut dégager de ce temps. Mais comment retrouver un démon dans une ville futuriste totalement inconnu ? Évidemment John sait comment s'y prendre. Va d'abord savoir où ils se trouvent lui et Chaz en ce moment , savoir si ils sont en sécurité et si les environs sont propice au rituel de localisation. Le paysage est désolé et une sorte de tombeau , une crypte peut-être ? Apparaît au loin.  Peut importe ce que c'est , c'est au milieu de cette désolation. Sa devrait être parfait comme endroit. Reste a envoyé Chaz inspecté les environs pendant que je prépare le tout.

-" Chaz , inspecte les environs pendant que je me dirige vers cette sorte de crypte la bas . Je vais tenter un sort de localisation."

-un sort de localisation? Ne me dit pas qu'il faut encore courir après un démon ..."

-" toujours sur la même longueur d'onde que moi Chaz ! On va effectivement de nouveau traquer ce fils de @#$/ et on pourra ensuite tenter une inversion du cours du temps. Avec beaucoup de chance et mon ingéniosité ,on finira par y arriver je croit."

-"Rendu où nous en somme, je vais que t'écouter et fermer ma gueule."

Chaz s'éloigne et John s'approche tranquillement de la crypte quand la pluie se met a tomber. Cette pluie n'est pas naturelle et John le sait très bien.Il le sent dans l'air et pour couronner le tout , quelque chose  bien différent de ce qui cause cette pluie se trame dans cette crypte. C'est pas bon , pas bon du tout , mais John est habitué. C'est en étant trempé, en se préparant pour ce qui va arriver au bout de cette pluie et en ce qui se cache dans cette crypte que John laisse échapper : " mais quelle merde va encore tomber sur moi cette fois ci..."


Dernière édition par John Constantine le Jeu 24 Mar - 3:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ombre qui plane sur nos tête.   Jeu 24 Mar - 0:29

Cette journée, je me suis levé plus tôt que d’habitude. Malgré la soirée tordu dont j’ai été le spectateur la veille, j’ai cru bon de reprendre du service au poste en force, mon travail ne s’exécutera pas tout seul. Je mis donc mon uniforme de police et ma veste pare-balles marqué Ryan au dos, et je pris ma voiture vers le GCPD. En chemin, je fus arrêté par un civil, mais il ne s’est pas contenté de me faire signe, il se précipita sur ma voiture sans que j’y prête attention et me fit une peur bleue. Il criait pour que j’ouvre ma fenêtre, et j’en étais étonné, mon arme à feu en main, on ne sait jamais pourquoi un civil voudrait se ruer sur une voiture de police.

-Monsieur l'agent, dieu du ciel, vous êtes la! Quelque chose de complètement maboule viens de se produire!

-Mais qu'est-ce qui se passe? Vous avez l'air secoué?

Il m’expliqua qu’il avait été témoin d’un acte surnaturel, qui relève de la démence. Il crut voir deux hommes apparaitre tout simplement devant lui alors qu’il était seul dans une avenue connu du Midtown et qu’ils venaient d’un autre monde. Je lui conseillai d’abord d’aller consulter un psychologue ou un psychiatre, et qu’il devrait demander à sa femme de le respecter. Il ne laissa même pas un simple rictus modeler son visage qu’il me supplia d’aller jeter un œil. Un soupir s’échappa de mes lèvres alors que je lui répondit que je ferais mon possible pour coincer ces joueurs de donjon et dragon. Il me remercia sans toutefois comprendre ma blague bien placée. Il me pointa alors Devil’s square, disant qu’ils se dirigeaient par là. J’en restais nettement plus inquiet, comprenant qu’il s’agissait peut-être d’autre chose qu’un blagueur, j’ai craint la venue d’un nouveau méta-humain.

Changement de direction, le GCPD attendra, je me dirigeai vers Devil’s square et réfléchissait en route. Je pris la décision de débarquer de mon véhicule à un endroit loin des regards indiscrets et de mettre ce que je cru être nécessaire. Mon chapeau maintenant sur ma tête, ma veste pare-balle changé pour une sans noms et mon masque au visage, j’étais prêt à rendre visite à tout freluquet qui aurait joué des mauvais tours. Un méta-humain de plus en ville aurait bien pu être catastrophique, alors le ramener de mon côté aurait été un bon début s’il était bien intentionné. Dans le cas contraire, c’était Blackgate pour lui. Je me rendis à l’ile en forme aqueuse.

-Rain.

Je risque d’avoir besoin de la pluie.

Presque à destination, j’aperçois l’entrée de la crypte de l’ile, là où les pendus étaient enterrés, j’imagine. Je pris la peine de regarder les environs, personne. Toutefois, la boue trahissait le dernier venu, apparemment un homme, pas très corpulent, portant des bottes bien ordinaires. Il reste que quelqu’un est entré il-y-à quelques minutes à peine, et je vais bientôt savoir de qui il s’agit.

-Pression.

De l’eau se forma au bout de mon index, augmentent sa pression à chaque secondes. Une fois le cœur prêt, Je me lançai. En espèrent ne pas trouver de macchabé. Mon boulot est vraiment dingue.
Revenir en haut Aller en bas
John Constantine
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 9
Votre âge : 24/11/1979
Localisation : Midtown
Emploi : Exorciste , détective du paranormal, Maître en magie noir et occulte.

Interface
Alias:
Age:
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une ombre qui plane sur nos tête.   Jeu 24 Mar - 18:50

-"Que ce qui cause cette pluie soit mauvais présage ou non , je n'ai pas le temps de me préoccuper de sa, va falloir tout régler d'un seul coup."
C'est ce que John se disait a lui même tout juste avant d'ouvrir la porte de la crypte et d'y entrer.
La porte n'est pas encore ouverte au maximum qu'une sensation d'effroi parcourra le corps de John. Une sorte de brise glaciale , un vent d'outre tombe. Des spectres. Ils ont du être attiré a l'entrée par la présence de John, mais il ne représente aucun danger pour lui. Le corps de John est recouvert de sceau et de charme anti-démon l'immunisant contre la majorité des possessions et être maudit.L'endroit est lugubre,petit et mène vers un couloir descendant. C'est le parfait endroit ou commencer le rituel de localisation se dit John. Le problème est ce qui cause cette pluie. Sa présence se fait sentir de plus en plus près et les spectres le sentent aussi. John les voit s'agiter et s'affoler, ils recherchent un hôte a hanter , a posséder, mais pas question de les laisser faire comme bon leur semble. John trace un cercle a l'entrée de la crypte et un autre près du couloir descendant. Devant le cercle vis a vis le couloir il dit en latin :

-"Que ce qui n'appartient pas a ce monde soit prit de l'autre côté ."


Soudain , les spectres se font attirés par l'autre côté du cercle jusque dans le couloir.Ils sont prisonnier de l'autre côté et ne peuvent plus rejoindre l'entrée. Ils regardent John avec agonie et tristesse,Mais John en a vraiment rien a faire. Devant le cercle de l'entrée John rajoute le sort suivant, toujours en latin :

-"Que ce qui n'est pas désiré ici s'y voit privé.

Le cercle illumine d'un bleu très faible et redevient terne.

-"Bon ! Ne reste plus qu'attendre la venu de ce personnage et on verra ensuite.."


Dernière édition par John Constantine le Ven 1 Avr - 5:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ombre qui plane sur nos tête.   Jeu 24 Mar - 20:54

Sa ne prit même pas quelques secondes de descente dans cette crypte moisie que Rain vu sa démarche stoppée. Pour une raison obscure, il ne pouvait plus descendre davantage dans la crypte. Il frôlait de ses doigts un mur invisible, infranchissable. Ne sachant pas comment réagir a cette situation, il essaya de prendre du recul pour mieux analyser le problème, mais il en était incapable. Autant le devant de sa route que son chemin qu'il avait emprunté étaient maintenant bloqué par ces murs invisibles.

-Aaaaah et merde...

Sa réflexion se limita au fait qu'il était dorénavant coincé a l'entré de la crypte, et qu'il n'y avait apparemment aucun moyen de s'échapper. Il fit alors une observation des alentours, et personne n'était a l'horizon, autant derrière que devant. Du moins, c'est se qu'il voit, mais la réalité est surement tout autre.

Est-ce que j'essaie de jouer au plus malin ou est-ce que j'attend de voir si quelqu'un se montre éventuellement? C'est malheureux mais je me croit plus malin.

En un instant, il ne restait qu'une simple flaque d'eau a l'intérieur de cette zone qui emprisonne Rain. Espérant que celui qui a posé ce piège finira par montrer sa chair. Ce que arriva de façon très ponctuelle. Un homme, pas trop grand et qui semblait être dans une démarche pour récolter le fruit de ses efforts arriva. J'espère au moins qu'il n'est pas au courant qu'il y a un méta-humain d'eau a gotham, sinon je suis dans la poisse. J'attend patiemment de voir ses réactions.

Au départ il semblait surpris, voir désarçonné qu'il n'y avait pas de signe de vie dans son piège, et c'est tout a mon avantage qu'il croit que personne n'y soit passé. Mais ensuite il dis de façon assuré :

-Aller, lève toi qu'on passe à autre chose, j'ai d'autres démons a fouetter.

Ah. Et voila, c'est la fin. Qu'est-ce que je fou.

Après quelque secondes de réflexions, j'ai décidé de jouer la carte de l'honnête homme, en espérant gagner quelques points de crédibilité. Au diable cette prison merdique. Rain se matérialisa a nouveau devant les yeux de l'inconnu, ne le laissant pas si surpris de cette apparition.

-Salut, moi c'est Rain.
Revenir en haut Aller en bas
John Constantine
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 9
Votre âge : 24/11/1979
Localisation : Midtown
Emploi : Exorciste , détective du paranormal, Maître en magie noir et occulte.

Interface
Alias:
Age:
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une ombre qui plane sur nos tête.   Ven 1 Avr - 6:12

John allume une cigarette et commence a fumer.

- ''Rain... sérieusement ? T'es quoi au juste ? Un élémentaire ? Un Nommos ? Telchine ? Makara? Ah et puis peu importe. J'connais la manière de tuer chacun d’entre eux avant même qu'ils puissent dire ''merde'' alors on va faire court , tu va me dire qui tu est ,ce que tu est et pourquoi tu est venu ici jusqu’à moi car sinon ,je désactive le cercle magique juste derrière moi et ses esprit vengeurs vont se diriger tout droit vers ta gueule et te posséder voir même pire, j'en ai vraiment rien a battre.''

John n'a pas de temps à perdre et est énervé par cet invité surprise. Il attend impatiemment la réponse de l'individu en question et laisse s'echapper un jet de fumé de sa bouche.


-'' Minute papillon, je croit pas aux spectres ni aux magies vaudous, mais juste au cas ou, tire pas, j'veux pas avoir des trous dans mon blouson.''


John observe Rain. Veste par balle ,chapeau commun,manteau semblable au sien et la mention qu'il enquête ainsi qu'une posture qui ne trompe pas les yeux de John.


-'' Étonnement je te crois Rain. Tu n'a pas l'air d'un type machiavélique et crois moi,j'en ai vu un nombre étonnant. Ta posture par contre ne trompe personne l'ami,détective privé ? GCPD peut-être ? C'est ton vrai boulot non ? Je l'ai vu tout de suite car j'ai eu beaucoup de problème avec les forces de l'ordre dernièrement, mais bon.''

John laisse s'echapper un autre jet de fumé en soupirant. Il réfléchissait a comment réagir a cette situation.

-'' Écoute mon vieux, laisse moi sortir et on va discuter entre hommes en imperméables. De toute facon, même si je suis en dehors de ton cercle en craie Crayola tu peut lacher tes poltergeist pour me lessiver.''


Il a l'air honnête et John ne sent aucun animosité provenant du détective. Il approche du cercle et efface un des symbole qui le constitue. La luminosité du cercle s'estompe et disparaît. Rain est maintenant libre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ombre qui plane sur nos tête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ombre qui plane sur nos tête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...
» Final Fantasy Les Abysses de l'Ombre
» "L'ombre de Sarapis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cнιldreɴ oғ ɢoтнαм :: Robinson Park :: Devil's Square-
Sauter vers: