cнιldreɴ oғ ɢoтнαм


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The Hole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: The Hole   Ven 1 Avr - 3:02


❝ The Hole ❞
Retrouvons Wanderlust Blacklight &  Jackson Ford & Stalius Heathclif  , alors que l'horloge affiche 8h00 PM . Leurs routes se sont croisées dans les rues du quatier The Hole et ils ne sont pas à l'abri d'une intervention du Doppelganger.

L
Une autre journée se termine... alors la mienne commence. Dans quelques semaines, je vais pouvoir recommencer sans ma canne, mais dans quelques semaines, il se pourrait que la ville aille déjà exploser. Je n'ai pas réussi à retrouver la trace des jokers ni des innombrables bombes qu'ils cachent. C'est plutôt idiot en fait, il y a qu'un seul secteur que je n'ai même pas commencé à explorer et c'est le plus dangereux de tout Gotham: The Hole. Là où le pire ennemi de Batman a disparu dans une immense explosion, il y a un cratère de la taille d'une petite ville. C'est ça, the Hole. Les pires monstres de Gotham y ont fait leur nid. Gloomy Sentinel aurait pu y aller, mais je ne peux pas utiliser mon costume tant que je ne suis pas complètement guéri. Heureusement, j'ai réussi à trouver et à engager un garde du corps qui a la réputation d'être "indestructible". Un certain type qui se démarque avec son armure de cavalier. Basiquement, c'est mauvais de se démarquer des autres, mais dans ce quartier, la normalité ne protège personne.

C'est ainsi qu'avec mon manteau gris pour m'adapter à la fraiche température de la soirée printanière, je débarque du taxi qui a bien voulu me porter jusqu'à l'entrée de ce quartier interdit. Il me dit adieu avant de repartir... Bien... Le type que j'ai engagé m'y attendais déjà. Je m'approche de lui et je le saluts de ma main droite couverte de bandage noir avant de lui faire une courte explication à ce sujet.

-"Crois moi, un piège à ours, ça fait terriblement mal et ça laisse des traces..."

Certaines blessures laisseront des cicatrices pour toujours... Le Dollmaker apprendra lui aussi quand ça sera sont tour...

En m'aidant de ma canne pour rester sur place, je regarde mon protecteur à travers les verres noirs de mes lunettes de soleil.

-"Le but est simple: nous allons simplement nous déplacer sur les grandes rues et avec l'aide de la technologie intégrée dans mes lunettes, je vais pouvoir écouter les discussions des personnes sur une bonne distance, ainsi je pourrais sûrement trouver des informations ou des rumeurs sur ce que je cherche... Si tu es là, c'est simplement pour éviter que je me fasse agresser ou kidnapper une autre fois en cherchant des réponses. Tu seras payé généreusement pour ce service à la fin."

Je commence à marcher, puis je réalise qu'on ne s'est même pas présenter. C'est le genre de truc que j'oublie toujours. Je m'arrête un court moment et je tourne la tête vers le type en armure.

-"Mon nom est Blacklight, Wanderlust Blacklight."

Je continus alors mon chemin droit devant moi. En sachant que le chevalier est tout juste derrière moi, nous entrons dans le secteur le plus dangereux et le plus instable de toute la ville. Je peux au moins me dire qu'il y a quelque de positif: ni Maelstrom, ni Barton viendront ici pour me nuire... Ils ne sont pas assez suicidaires pour errent dans les rues comme je suis en train de faire... La seule chose que je sais, c'est que je ne mourrais pas ce soir: la vision que j'ai eue m'a clairement montré que ce ne sera pas ce quartier qui sera mon tombeau. Je pense que cela explique pourquoi je me permets cette dangereuse visite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Hole   Sam 2 Avr - 6:25

Je venais à peine de me réveiller quand soudain mon téléphone sonna.Je le sort et y répond.

Oui?

Quelqu'un serait intéresser à faire appel à tes services.

Pour quand?

Aujourd'hui.

AUJOURD'HUI!?Et moi qui pensait que j'aurais eu une journée bien tranquille.Je me prépare immédiatement et je piétonne jusqu'au point de rencontre.Faite juste me donner les coordonnés.

Je ferme mon téléphone et pars quérir mon armure.
Et une fois de plus je me demande dans qu'elle mésaventure je me suis retrouvé.
Je sais que c'est le boulot que j'ai choisie,mais je ne m'attendais pas a recevoir AUTANT de requêtes.Je me suis enfin rendu à l'endroit.Mais en regardant autour de moi je me rend compte qu'il n'est pas là.Et pourtant je me suis belle et bien rendu à l'heure demandée.Alors, pendant que j'attendais je commença a me poser des questions. Sagissait-il d'un attrapoire?De toute façons j'ai besoin d'argent,et cette argent je ne peux l'obtenir si je ne fais que la moitié des efforts requis.Et par efforts,attendre tout seul comme un fol dingo en fait partie.Dès le premier pas que j'avais fait en cette endroit, je ne puis m'empêcher d'observer ce cratère qui semblait renfermer les ténèbres et la désolation.Mon téléphone se mit a sonner une fois de plus.Je répondis.

Jackson a l'appareil.

...

Oui...?

La personne raccroche.Je réfléchis a ce qui vient de se passer.Peut-être que la personne en question s'avait tromper de numéraux. Soudain, j'odis un bruit,un bruit de voiture pour être plus exacte.Je sors légèrement l'épée de mon fourreau au cas où il sagirait des individus qui veulent s'en prendre à mon client.La voiture se rapproche et une fois devant moi une des portières s'ouvrit.Un taxis?Bien étrangement son transport était qu'un simple taxis.Pour être honnête, je m'attendais à voir une limousine ou quelque chose de similaire. Et ainsi une personne sortit. On m'avait en effet informer qu'il s'agissait d'un gars avec des lunettes de soleil et un mantel gris. Il me fait salut de sa main droite.Il y avait des sortes de bandages noires sur celle-ci.
"Crois moi, un piège à ours, ça fait terriblement mal et ça laisse des traces..."m'a-t-il dit.
Mais puisque j'ai aucun intérêts envers les histoires inutiles de mes clients,je me contente de ne rien dire.
Lui et moi nous avancions dans le cratère.À un moment il se tourna vers moi et se présenta. Wanderlust Blacklight. Un nom très particulier si vous voulez mon avis. Mais je ne peut dire que je ne l'aime pas.
Je ne sais pas pourquoi,mais mon petit doigt me dit qu'étrangement lui et moi n'auront point de la misère à s'entendre.L'endroit où on était semblant en ruines.Tout à coups,j'entends quelques petits bruits de pas. Un peu comme ceux que des enfants feraient.

Veuiller rester derrière moi monsieur.Montrer-vous sale couard!Si vous nous en voulez à moi et à mon client,je n'hésiterais pas à vous mortir!

Et puis plusieurs criements s'en suivirent.Ainsi que des grattements aux sols et murs.Aire interrogateur,je cherche autour de moi la source de ces bruits tout en restant sur place afin de protéger le V.I.P..
Puis un animal étrange fit un trou dans le plafond et entreprit de me sauter dessus.Au moment où il se dirige vers mon casque je donne un coups de poing vers cette chose inconnue.Il se fit projeter si loin par mon poing qu'il rentra dans le mur.Ensuite, derrière moi j'entend des pas de plus en plus vite.Je me retourne et vois une autre de ces choses se diriger vers mon client.Dans sa trajectoire, je le prend de ma main et l’enfonce dans le sol.En regardant la scene autour de moi j'éssais de comprendre ce qui s'est passé.

Mais qu'étais-ce ceci!?En tout cas si on m'avait dit au matin que j'irais aller me battre contre des créatures dans un cratère géant,j'y aurais pas crue.

Malgré le fait que le combat semblait terminer, j'avais la drôle d'impression que quelqu'un nous observait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Hole   Lun 4 Avr - 6:30

"Une armée sans agents secrets est exactement comme un homme sans yeux ni oreilles","Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation","Tout l'art de la guerre est basé
sur la duperie".Ha! Sun Tsu, on s'entendrait bien toi et moi si tu n'étais pas un psychopathe assoiffé de sang! et mort aussi...

Cela fait maintenant 1 heure que je suis assis au pied d'un énorme rocher en pleine soiré
dans le cratère que les citoyens de Gotham appellent "The Hole". Moi, j'appelle sa "chez moi"!
Ça doit faire au moins 100 fois que je lis ce livre -L'art de la guerre par Sun Tsu- et pourtant, à chaque fois, je suis impressionné par la sagesse et
la beauté que contient ce livre et il date d'avant la naissance du christ !

j'activa mon oreillette placée dans mon oreille gauche afin de contacter Holly qui était cachée plus loin, surveillant la zone
à l'aide de son Barette de calibre 52. Il n'y a rien de plus rassurant qu'une femme avec un fusil de précision entre les mains

-" Alors, toujours aucun signe de lui ?"

-" Négatif."

Suivis d'un long silence et d'un:
 
-"tu lis encor ce livre ? Tu a une colection de plus de 1000 livres au repère et tu lis seulement lui ?"


-" C'est vrai, mais je n'ai aucun autres livres qui aient été écrit par un berserk asiatique."
Elle fit un rire qu'elle tentait de retenir par orgueil pour ensuite me répondre:


-"Heureusement!"
j'aime bien Holly, toujours à mes cotés, fidèle et son aire de femme forte, ça la rend tellement... sexy! je me demande si elle m'aime bien ?
En fait, peut être qu'elle aime Owayne. Les Italiens ont un dont avec les femmes et si c'est le cas, je n'ai aucune chance contre
lui,merde! Je devrais quand même le lui demander. Et si elle ne m'aime pas? Ce serait vraiment malaisant! Je dois donc trouver une manière
subtile de lui demander. Mais comment... Bon tant pis alons y!:

-" Si tu auvais à choisire entre un Italien et un ... " non " Italien, le quel pendrais-tu ?"

-" Mais de quoi est-ce que tu parles."


-"Tu sais, ton type de gars, tu vois... ?"

-" Je choisirais pas Owayne si c'est ce que tu veux dire."

VICTOIRE! Attendez une minute, est-ce que cela veux dire qu'elle m'aime bien ou seulement qu'elle n'aime pas Owayne? Je m'apprètais a luis demander lorsque soudain:

-" je détecte du mouvement à 9 heure à environ 800 mètres d'ici,un homme avec ce qui semble être une... armure? "
Pffff, je lui demanderai plus tard. Pour l'instant, j'ai du boulot à faire!

-" Une armure ? tu en est sure ?"


-"affirmatif."


-" Bon, je vais y jeter un coup d'oeil. N'oublie pas, si c'est belle et bien Wanderlust,je lèverai le bras droit.
Tu ne tires sous aucun prétexte à moins que je t'en donne l"ordre. puisque je couperai la communication. le signe t'autorisant à tirer sera mon bras gauche
levé dans les aires avec mon pouce debout. tu as compris?"


-" Oui chef!"


-" je te l'ai déjà dit de ne plus m'appeler comme ça!"


-"Je sais"
Voilà pourquoi j'aime cette femme!
Que la mission commence!
Revenir en haut Aller en bas
Wanderlust
Borderline
Borderline
avatar

Nombre de messages : 67
Votre âge : 14/04/1994
Localisation : Midtown
Emploi : Inventeur / Ingénieur / Informaticien

Interface
Alias: Gloomy Sentinel
Age: 25 ans
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: The Hole   Mer 13 Avr - 6:15

The Hole
Une armure et… une canne
Peu de temps après que nous ayons fait nos premiers pas dans ce lieu mal fichu, mon protecteur me demande de rester derrière lui, chose que je croyais superflu jusqu'à ce que des bestioles se cachant derrière des murs des immeubles détruits tente de nous attaquer. Au moins, cela montre que mon employé est efficace. S'il continue comme cela, il aura mérité une petite prime. Je dois admettre aussi que le fait qu'il utilise des expressions aussi... originaux... me divertis agréablement. Cela me fait presque oublié que nous sommes peut-être à quelque kilomètre du seul endroit de Gotham où aucun policier ou personnes honnêtes n'a jamais mis les pieds.

-"Plus nous avancerons, plus nous nous approcherons du centre. Ici, nous sommes actuellement au niveau des égouts détruit par l'explosion. Les canalisations qui se vident par ici pourraient contenir d'autres... surprises. J'estime que d'ici une heure ou deux environ, nous attendrons le cœur du quartier, là où nous trouverons divers bars ou restaurant qui servent de repaire à la mafia de Gotham ou autres criminels qui se cachent des autorités de Gotham ou de leur ''justicier''. Ma mission attendra son apogée à ce moment-là puisqu'il y aura beaucoup plus d'information à trouver... Comme l'accès du grand quartier sous-terrain de la ville, the Backyard, uniquement accessible par le Hole, à ce que disent les rumeurs. Si tout va bien aujourd'hui et que nous découvrons ce lieu, je te rappellerais sûrement pour que nous pussions aller y jeter un oeil. Pour l'instant, n'oublie pas que quand nous entrerons dans le secteur habité du quartier The Hole, tu ne dois pas interagir avec les individus que nous croiserons, sauf pour ma protection."

On ne sait jamais sur qui on peut tomber. Je me souviens encore que récemment, je suis tombé sur une espèce d'homme-poisson accompagné d'un hydromancien capable de s'auto-liquifier... Et tout cela, dans les égouts du Uptown, évidemment. Au moins, j'ai appris de ne pas se fier sur l'apparence des gens pour juger leur capacité: on ne sait jamais de quoi ils sont réellement capable... Après tout, qui peut dire juste en me regardant que je peux voir le passé ou l'avenir? On pourrait demander à la bande de personne au style punk qui nous suive depuis un petit moment. Je tapote mon gardien de l'épaule pour lui montrer que nous ne sommes pas seuls. Pas étonnant que nous ne les ayons pas vu plutôt: il fait de plus en plus noir et leur habit sombre leur permet de se faufiler dans cette obscurité grandissante...

"Alors, les chummers, vous allez nous payer les droits accès? C'est simple, héhé... il suffit que vous mourrez!"

C'est alors que d'autre rire de hyène se font entendre à travers les débris de ce secteur détruit et déserté. J'active la vision nocturne de mes lunettes et je regarde autour de nous : une vingtaine d'individu nous encercle, peut-être plus. Ces gens ne font plus qu'un avec les ténèbres de cet endroit maudit par le sourire du mal... Je regarde le "porte-parole" du groupe un bref moment.

-" J'imagine que le clown aux cheveux verts vous manque. C'est pour cela que vous voulez continuer son œuvre de chaos et de destruction?"

"TUEZ-LES!"

Le type prend soudainement en feu dans une lumière aveuglante. Encore un méta-humain? Il n'y a que des monstres ici? Heureusement que mon protecteur est en armure, cela va lui éviter les brûlure. Par contre, je ne peux pas le voir clairement tellement qu'il brille. Bon, pas le choix... Ses sbires marchent vers nous avec leur couteaux et leur poignard. Leur chef tas de flamme fait de même, mais il n'est pas armé...? Il semblerait qu'il ne peut pas projeter son feu sur nous, sinon il l'aurait déjà fait. Il peut juste s'auto-consumé...? Ce qui est légèrement rassurant, mais comme je pensais plutôt, qui peut dire de quoi il est capable?

-"Au moins, on sait pourquoi ce type est leur chef..." Dis-je en parlant de monsieur Je-Suis-Une-Torche-Sur-Patte. "Si tu peux te charger du monsieur Soleil et de ses amis devant toi, cela serait grandement apprécier. Je vais m'occuper de ceux qui sont derrière nous..."

Je me mets dos à dos avec l'homme en l'armure de métal, activant le mode taser de ma canne, prêt à recevoir les andouilles qui s'approchent encore de nous avec leur armes blanches. Tous ceux qui s'approcheront trop de moi vont recevoir une décharge électrique si forte qu'il tombera immédiatement incontinent. En cas de problème, j'ai aussi un revolver dans ma poche, mais ce n'est pas avec six balle qu'on se débarrassera de ces vingts personnes...

Pour une fois, j'espère que nous allons avoir des renforts... même si c'est de la part d'un justicier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Hole   Dim 24 Avr - 3:13

Je vois que mon client a une fois de plus besoin de moi,parfait.
Je sortis ainsi mon épée mais ne pus m'empêcher de remarquer la personne à la condition étrange.

N'avez vous pas honte d'utiliser une telle charmogne?

Hein!?De quoi tu parles le cinglé!?

Vous me traiter de fol dingo?Je vois que vous ignorez le sens du mot honneur.Traiter un humble chevalier de la sorte?        

Oh,aurais-je énervé monsieur?  

Si vous avez du courage,venez!

C'est ainsi que ces coqueberts se dirigeaient vers moi.
Le premier essaya de me donner un coup de pied,mais je donna aussitôt une coup de poing dans son abdomen ce qui le projeta sur deux autres de ses camarades.
L'homme de feu se retourna aussitôt vers ses hommes qui étaient apeurés

Mais qu'est ce que vous foutez bordel!?Rester pas là!Attaquez!

Un autre homme,armé d'un tuyau rouillé tenta son coup.
Je pris son tuyau de ses mains et le plia afin de lui faire peur.
Apparemment, c'était réussi, car aussitôt que je fin de la sorte,celui parti en courant.

Qu'elle est le problème, tous vos hommes ne seraient-ils que des boursemolles?Écoutez, si vous le désirez, nous pourrions faire un combat a la loyale et-

De quoi tu parles!?Comme si j'allais écouter ce que tu me disais!Amenez-le les gars!

Pourais-je savoir de quoi vous parlez?

Tu le saura bientôt,le clown!

Mais pourquoi est-ce que tout le monde m'appelle comme ça!?JE SUIS UN CHEVALIER,COMPRIS?UN CHEVALIER!

Oh,je suis en train de m'éloigner de mon rôle là.

Heu.....Je voulais dire;venez si vous voulez continuer cette bastaille!

Boss,on l'a.

Parfait!

Soudain,un des hommes à l'opposer de moi,du côté de mon client sortis un objet camouflé sous un draps.
Mon client,assaillit par les houliés était trop occuper a se défendre qu'il ne vit pas cette scène.
C'est là que l'homme en question retira le draps pour me faire découvrir un engin qui ressemblait a un canon.

Si on ne peut pas atteindre le protecteur,pourquoi pas le ''protégé''?

Un lumière blanche apparut dans la bouche du canon et ne fit que s'intensifier à la seconde.
Wanderlust, prenez garde!Pour une raison que j'ignore,mon corps se mit a bouger tout seul.
J'odis quelque chose dans ma tête;RAPPELLE-TOI.
Une fois placer devant mon client,tout devint blanc.
Après,la couleur revint.Étrangement,je sentais une douleur au ventre.
Tout les hommes avaient une expression d'étonnement sur leurs visages.Je me retournis et vis que mon client étaient de même.
Je regardis mon abdomen et.......Le vide......il y avait un trou dans mon abdomen.

Argh! Une balle....?

Pressé, je regardes ma blessure et constate avec soulagement qu'elle n'atteingnait point mes organes vitaux,le problème,c'était la perte de sang.
Pendant que mon regard était fixer sur le produit de la machine,je sentis soudain deux mains se poser sur mon épaule.Soudain,il se mit à faire de plus en plus chaud.Je regardes devant moi seulement pour apercevoir l'homme de feu.

Fais de beaux rêves.

Celui-ci prit un élan avec sa tête pour ensuite me donner un coup avec celle-ci.
Trop stupid pour s'en rendre compte,il était probablement la personne qui eut le plus mal,étant donné qu'il avait cogné avec sa tête un casque en métal.Quand à moi,le coups écrasât mon casque et me cognat.
Sonné,je chois sur le sols et tomba inconscient pendant quelques secondes.Puis,je me relevas.

Par Merlin mais où suis-je donc!?

Je me retourna vers Wanderlust.

Jouvenceau, seriez-vous où je suis?

Et c'est à ce moment là que je m’aperçus que les choses dorénavant seraient plus compliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Hole   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Hole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hole, Stian] L'été de Garmann
» The Hole de Joe Dante
» The Hole (2009, Joe Dante)
» The Hole (2009, Joe Dante)
» The Hole (2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cнιldreɴ oғ ɢoтнαм :: The Hole-
Sauter vers: